Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Grange pyramidale à Jars

 

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Les granges pyramidales, uniques en France, sont la mémoire du Pays Fort et de ses traditions paysannes. D'une soixantaine à l'origine, il n'en reste aujourd'hui qu’une trentaine, toutes propriétés privées à l’exception de celle de Vailly-sur-Sauldre, déplacée d’un hameau du canton puis remontée pour servir de grange témoin. Emblème du Pays-Fort et de son bocage, elles sont impressionnantes par la hauteur de leur faîtage (de 12 à 15 m) et la pente de leur toit à quatre pans. Leur particularité est l’absence de mur porteur : les pans s’appuient sur des poutres qui se rejoignent en un faîtage pointu.

Cette grange appartient à un ensemble de bâtiments composant le corps de ferme des Chenuets. Elle a gardé la plupart de ses caractéristiques d’origine : toiture imposante, charpente sur poteaux, aire centrale de battage, bergerie, mangeoires et stockage en niveau haut. Elle a cependant été remaniée, le pente du toit arrière ayant disparu (devenue « à croupe »).

 PROJET DE VALORISATION

La grange fait partie du parcours touristique appelé la « Route des Granges Pyramidales ». L’Office du tourisme dirige touristes et visiteurs vers cette grange qui reste visitable. Un 1er projet culturel, liant art contemporain et patrimoine rural, y a posé ses valises de juillet à septembre 2019. La 2ème édition de ce parcours est prévue aux mêmes dates en 2020. En outre, les propriétaires qui ont opéré un retour à la terre vivent quotidiennement sur le territoire et participent à son animation sociale et culturelle (marchés fermiers, ateliers organisés par MPF, Café-Installation dans le cadre de l’activité agricole et visite de la ferme). L’accueil de public a lieu essentiellement pendant la belle saison, mais des personnes du territoire se rendent régulièrement sur place.

 ÉTAT DE PÉRIL

Alors même que la ferme était restée en activité, la grange était à l’abandon depuis des années car elle ne correspondait plus aux standards de l’agriculture actuelle. A la vente de la ferme, une première tranche de travaux a été entreprise afin de renforcer une façade et éviter un état de péril irrémédiable (cf. photo ci-dessous).

Aujourd’hui, le manque d’un grand nombre de pièces de bois et l’état très dégradé de pannes et chevrons entraînent l’emportement latéral de la structure bois et ainsi de tout le bâtiment, ce qui provoque la casse de briques. Les tuiles ayant bougé ou gelé, des infiltrations d’eau se multiplient, ce qui renforce encore la détérioration de la structure.

 NATURE DES TRAVAUX

Les travaux d’urgence concernent la charpente et avec elle, tout naturellement, un important travail de couverture et de maçonnerie. Les travaux prendront en compte l’histoire de la grange et visent à revenir le plus possible à l’état d’origine pour se rapprocher d’avantage de sa structure, son esthétique et son architecture initiales. Les parties basses retrouveront notamment une structure en pans de bois, briques, chaux et pierres vues. 

 

 

découvrir

[[CP:18260]]

No donation received yet - please donate!

Add a new comment

  • florence GILBERT - 06/09/2020

    Cette grange est-elle dans les dossiers prioritaires de la Région ou au moins du département du Cher?
  • Jandelle Philippe - 10/08/2020

    Pourquoi affirmer d'aussi fausses informations... Dire qu'il y avait une soixantaine de granges pyramidales en Pays Fort....du grand n'importe quoi !
    Confondre un pignon et une croupe...!!!!