En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Eglise Saint-Pierre le Jeune à Strasbourg

Eglise Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 

 DESCRIPTION

L’église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune qui a remplacé une église fondée par des frères irlandais aux portes de la ville au cœur d’une nécropole dont il reste des traces dans l’hypogée, a été édifiée au courant du 11e siècle et a été consacrée par le pape Léon IX en 1053. Elle est aujourd’hui la seule à Strasbourg à être consacrée par un Souverain Pontife, et aujourd’hui elle est de confession luthérienne.  

Par la suite, le chapitre va reconstruire une nouvelle église de style gothique, achevée en 1320. 

L’ensemble absolument remarquable est formé aujourd’hui d’une église-collégiale et d’un cloître, le seul restant à Strasbourg et surtout d’un jubé qui n’a pas été détruit pour la simple raison que la collégiale, possession du chapitre de Saint-Pierre-le-Jeune et dont la paroisse qui y était rattachée est devenue luthérienne dès 1524. En 1681, elle sera partagée en deux par l’édification d’un mur reposant sur le jubé entre catholiques (dans le chœur) et luthériens (dans la nef). Et ce n’est qu’à la fin du 19e siècle, lorsque une nouvelle église catholique située dans la Neustadt est construite, que le mur séparant le chœur et la nef sera détruit. Une restauration ambitieuse est alors réalisée par l’architecte Carl Schaefer. Il découvre des peintures murales qui remontent au moyen-âge et entreprend, avec les techniques en usage à l’époque, leur restauration.  

L’église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune est à Strasbourg aujourd’hui le dernier témoin et probablement dans le Grand-est de l’organisation moyenâgeuse d’une collégiale : une église, un cloître, un jubé, un ensemble de tombes dont plus de 70 sont identifiées, des peintures murales et notamment sur le mur ouest une imposante navilcella, copie d’une mosaïque de Giotto, un ensemble baroque dans le chœur qui date de la fin du 17e siècle et des stalles, 5 chapelles adjancentes 

L’histoire du chapitre de Saint-Pierre-le-Jeune et de sa collégiale est également intimement liée à celle de la ville et de l’Alsace. Il a donné de nombreux juristes et théologiens à la ville libre de Strasbourg, un de ses custodes est procurateur de la canonisation d’Hildegarde de Bingen, et qu’elle devient au 16e siècle une des sources de la réformation introduite par Wolfgang Capito. Alors qu’au 19e siècles l’église est encore partagée entre catholiques et luthériens Charles de Foucauld y est baptisé. Son histoire complexe et riche, mêlant celles des confessions et de la ville, des conflits et des guerres   présente aujourd’hui un lieu unique dans la ville et dans la région.  

 

 NATURE DES TRAVAUX

Eglise Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg  Eglise Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg

Depuis la fin du 19e siècle, l’église-collégiale n’a pas connu de campagne de restauration digne de ce nom. Il y a une dizaine d’années le cloître a été restauré, mais les peintures à l’intérieur continuent de se dégrader. Certaines ont déjà disparu à tout jamais.  

Suite a une première étude diagnostic menée en 2013 sur l’ensemble de l’église, et surtout sur les peintures murales intérieures, il a été admis que ces peintures nécessitaient une consolidation d’urgence, telle était leur état de dégradation. Les sels présents dans les murs du fait des problématiques d’humidité font disparaître ces peintures, irrémédiablement. Elles disparaissent sous forme de poussière, et bientôt, tous les décors peints ne seront plus du tout visibles. Les photos de l’étude diagnostic en pièce jointe sont particulièrement parlantes. 

Les études et travaux sous l’égide de Pierre-Yves Caillaut, architecte en chef des monuments historiques ont donc commencé en 2012. Une analyse des peintures (Etude préalable et des diagnostiques), de même qu’une fixation provisoire et d’urgence des peintures ont été réalisées. Malheureusement, la phase suivante qui constitue la première grande tranche de travaux a brusquement été stoppée par le retrait du projet de restauration du Département du Bas-Rhin qui était alors engagé pour un montant de 25%. Cette première phase consiste en la reprise des enduits extérieurs, trop chargés en ciment et qui empêchent donc les échanges gazeux dans les maçonneries, pour les réaliser en enduit à la chaux ; en la mise en œuvre d’un drainage sur l’ensemble des pieds de murs afin d’accompagner leur assainissement ; en la vérification et la modification partielle des couvertures et des éléments de recueil des eaux de pluie et en le traitement ponctuel des vitraux. 

L’arrêt de ces travaux est aujourd’hui préjudiciable, car les travaux d’urgences entrepris et les résultats obtenus depuis 2012 risquent d’être perdus et de devoir être repris. Le caractère préjudiciable est évident, mais il signifie aussi une perte financière par rapport aux montants déjà investis tant la Ville et la Paroisse, l’Etat (DRAC) et le Département du Bas-Rhin). 

 

 VOCATION DU SITE

Eglise Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg

L’église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune, dont la propriété est partagée entre la ville de Strasbourg et la paroisse, est un cas unique de l’Eurométrople de Strasbourg.  L’église est quotidiennement utilisée par la paroisse qui en est l’affectataire. Elle est aussi ouverte au public, sauf durant les jours de grands froids, et elle accueille aussi un grand nombre de concerts et de manifestations culturelles.

[[CP:67000]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien