Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Viaduc des Rochers Noirs

découvrir

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Enjambant les gorges de la Luzège à 92 m de hauteur, ce viaduc a été construit par la Société des tramways de la Corrèze de 1911 à 1913, à partir d'un système inventé par l'ingénieur Albert Gisclard. Inauguré par le Président Raymond Poincaré lors d'un voyage officiel en Corrèze, il fut emprunté jusqu'en 1959 par le « Transcorrézien », pittoresque tacot qui sillonnait la campagne de Tulle à Ussel. Sur la quarantaine d’ouvrages du même type construits dans le monde, il en reste seulement cinq aujourd’hui, dont ce viaduc.

 PROJET DE VALORISATION

Situé dans un territoire classé réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO, ce viaduc incarne un enjeu identitaire fort pour le territoire et fera partie d’un parcours touristique global culturel, patrimonial et de sport nature.

Récemment des partenaires institutionnels et privés se sont associés afin de mener une étude de valorisation des sites environnants. Un sentier d’interprétation est en préparation, intégrant le rocher de la Buse, le festival de Roche Taillade et le chemin de Firmin. L’histoire du « tacot » revivra via la gare musée du site des Tournadoux. Enfin, la technicité de construction de cet ouvrage sera valorisée grâce à des activités pédagogiques, proposées en partenariat avec l’école en génie civil et travaux publics d’Égletons.

 ÉTAT DE PÉRIL

Le pont est quasiment intact depuis sa création. La suspension est celle d'origine, à l'exception des câbles qui ont été changés. Aujourd’hui, plusieurs points structurels sont sensibles, rendant son accès dangereux. Pour des raisons de sécurité, le passage sur son tablier a été interdit, à la circulation routière dès 1982 et aux piétons depuis 2005.

 NATURE DES TRAVAUX

En 2012, une étude a été confiée à l’architecte en chef des monuments historiques du département.
Une première phase de travaux de sauvegarde et de sécurisation de l’ouvrage, permettant à nouveau une circulation piétonne, a été chiffrée à 2,5 M d’€.
En 2020, une étude et des inspections complémentaires permettant de définir un cahier des charges précis seront lancées. D’une durée de 6 à 8 mois, les résultats sont attendus fin 2020.

[[CP:19550]]

No donation received yet - please donate!

Add a new comment

  • CHABANIER Jean Claude - 01/08/2020

    Un lieu magnifique , qui nous montre les talents qu'avaient nos anciens pour réaliser un tel ouvrage, avec les moyens de l'époque.
  • Sylvie Ledoux - 31/07/2020

    J'ai connu ce viaduc en état de fonctionnement dans mon enfance. J'aimerais tant le voir restauré pour que tout le monde puisse admirer ce joyau magnifique, valorisé par cet écrin de verdure qu'est notre belle région Corrézienne. Merci à tous ceux qui permettront d'y parvenir.