En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Temple protestant de Gallargues-le-Montueux

Temple protestant

 DESCRIPTION

Le Temple protestant de Gallargues-le-Montueux domine le village. Il est construit sur les ruines de l'ancien château des seigneurs de Rochemore, édifié en 1756 par des compagnons maçons venus de toute la France. Incendié en 1792 et vendu aux maçons locaux pour récupérer ses matériaux, il est racheté par Thomas Burnet, écossais d’origine, qui l’offre à la commune en 1810, à charge pour elle d’y construire un temple protestant. 

Les plans du temple sont dressés en 1813 par l'architecte Yzombard. Un grand bâtiment rectangulaire permet d'accueillir les fidèles dans une salle dégagée et bien éclairée. Seule la partie destinée au culte est construite (anciennes murailles réutilisées, colonnade d'entrée conservée, fenêtres côtés nord et sud murées subsistant sous les enduits de façade). 

Au vu de la rapidité d'exécution des travaux sur d'anciennes ruines, l'architecte départemental Gaston Bourdon ordonne la reprise complète de la toiture effective en 1832 (fermes en bois et plafond en plâtre soutenant la couverture, piliers massifs portant tribunes, colonnes doriques supportant le plafond). La dédicace du temple a lieu en 1833. 

Le clocher est construit en 1848 par l'architecte Gaston Bourdon au-dessus du balcon de l'ancienne entrée du château et le presbytère est aménagé par l'architecte Léon Feuchère dans la partie ouest en 1858. 

La construction d'un réservoir pour l'approvisionnement en eau potable du village est réalisée sous la terrasse jouxtant le temple entre 1895 et 1896. Le mur Sud est ainsi surélevé et créé l'espace plat actuel. 

​Ce monument, d’une surface de 400 m², est l’un des plus grands temples du Languedoc

Temple protestant

 NATURE DES TRAVAUX 

« En 1859, à l’occasion de la réfection du plafond, le mauvais état de la charpente est mis en évidence : assemblages disjoints ou rompus, entraits en équilibre instable sur les colonnes…  

L’année suivante, l’ensemble est conforté par des pièces métalliques. Cette même charpente nécessite de nouvelles interventions en 1897 et à nouveau en 1954 où il faut changer un arbalétrier.  

Actuellement les mêmes problèmes subsistent, aggravés par le temps qui a corrodé les pièces métalliques et entrainé la pourriture de certaines pièces de bois. 

D’importantes lézardes affectent la façade Est, les colonnes des tribunes subissent une forte poussée venant des boiseries mal positionnées qui accusent une inclinaison manifeste. La colonnade d’entrée, dont certaines pierres sont particulièrement érodées, doit également supporter le poids considérable du clocher ainsi que la poussée des murs ». 

2016,2017,« Diagnostic et Projet du temple de Gallargues » Nicolas André (architecte) et Sophie Aspord-Mercier (archéologue et historienne de l’art).

Par courrier du 21 octobre 2015, Monsieur Jacques DREYFUS, Architecte des Bâtiments de France du Gard, mettait en garde la commune concernant « l’état préoccupant du clocher [du] Temple ». 

Soucieuse d’une part de garantir la sécurité de ses concitoyens, mais surtout de préserver un patrimoine emblématique de la commune,  la municipalité décidait de faire réaliser un diagnostic visant à identifier les pathologies du bâtiment afin de proposer un projet de restauration chiffré ainsi qu’un phasage des travaux. 

​Ce diagnostic, terminé en décembre 2016, a mis en évidence l’obligation de réaliser des travaux très importants de restauration du bâtiment.

 VOCATION DU SITE 

​A l’issue des travaux de restauration, la commune souhaite bien entendu rétablir le Temple dans sa vocation de lieu de culte pour la communauté protestante, mais également en faire un lieu de développement d’activités culturelles : expositions de prestige (plusieurs projets sont actuellement en cours), concerts de musique, conférences, etc.

[[CP:30660]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

25/10/2018

Dons Anonymes

25 €

29/09/2018

Pierre Durand-Delacre

100 €

don pour le temple protestant

24/09/2018

Dons Anonymes

70 €

Laisser un message de soutien