En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Puits Hottinguer à Épinac

 DESCRIPTION

La cathédrale industrielle d'Épinac

A son achèvement en 1876, ce bâtiment se singularise déjà, au delà de son architecture, par un système d'extraction révolutionnaire. Dans cette tour, haute d'une quarantaine de mètre, prend place un système d'extraction atmosphérique par piston, aujourd'hui disparu, qui permet de descendre à des profondeurs inaccessibles à l'époque (618 mètres).
Aujourd'hui désaffecté, l'imposant Puits Hottinguer, à travers ses utilisations industrielles successives, est resté comme la marque la plus visible de ce riche passé et apparaît aujourd'hui, par son architecture unique en France, comme un patrimoine majeur.

Véritable cathédrale industrielle, ce bâtiment inscrit à l'inventaire supplémentaire des bâtiments historiques est constitué d'une tour carré dont les quatre faces sont percées de baies à arcs en plein cintre sur trois niveaux et de deux ailes accolées à la tour. Elles sont organisées sur trois niveaux et se composent de deux bâtiments séparés par une allée centrale. Le dessin originel des façades à légèrement évolué au fil des années mais les œils-de-bœuf d'origine, toujours en place sont marqués par une variété de dessin tout à fait intéressante. La présence de voutes en anse de panier, singulières, achève de donner au Puits Hottinguer un caractère remarquable.
Mais le bâtiment est dans une situation critique. La « Tour Malakoff », notamment, dont les contreforts et la toiture ont particulièrement soufferts, menace l'ensemble du site. Il y a urgence à lancer des travaux pour sa mise en sécurité et sa réhabilitation.

 

 NATURE DES TRAVAUX

Etat de péril !

Le Puits de Hottinguer est dans une situation de péril préoccupante, après des travaux d’urgence de consolidation de maçonnerie et de toiture, il est nécessaire de restaurer des 13 arches, d’en consolider les structures, et les protéger contre l’érosion afin que le public puisse enfin visiter Le Puits de Hottinguer en toute sécurité. 

Parallèlement, un chantier d’insertion a eu lieu et a permis de démonter des éléments de bâtis plus récents qui nuisaient à la lisibilité de l’ensemble architectural. Ces travaux ont également permis de préparer des éléments de charpente utilisés pour la toiture de l’aile gauche actuellement en cours de restauration. 

La mise en sécurité et la réhabilitation de la Tour Malakoff, permettrait donc de lancer un réel projet de territoire, ou ce patrimoine d'importance, au delà d'être la trace d'un passé industriel glorieux, sera le lieu d'accueil d'actions et de réalisations propices à donner aux hommes, aux matériaux, à ces bâtiments, une deuxième vie, une deuxième chance.

 

 VOCATION DU SITE

Ce lieu est un lien avec une aventure industrielle exceptionnelle, celle d’Epinac (autrefois baptisée Epinac les Mines), avec l’extraction minière (pendant près de 100 ans) avec la société des houillères d’Epinac, le transport du charbon vers le canal de Bourgogne et la verrerie.  

La valorisation du patrimoine industriel est un vaste processus impulsé par la ville d’Epinac et le pays de l’Auxois-Morvan.  

A titre d’exemple, le projet « Les routes de l’énergie » est né d’un constat : la présence dans un territoire limité, qui correspond aux limites du Pays de l’Autunois-Morvan, de nombreuses sources d’énergie qui ont fait la renommée d’une région très industrialisée : le charbon, la houille, le schiste-bitumineux... La réhabilitation du puits Hottinguer s’inscrit dans ce projet avec la perspective de s’ouvrir à de nouveaux modes de production d’énergie en créant une centrale photovoltaïque autour du site et en ouvrant le bâtiment à l’implantation d’entreprises et d’activités artistiques et culturelles. 

Il sera donc le pivot d’un programme plus vaste de valorisation de l’industrie sur ce territoire, alliant valorisation du patrimoine industrielle et nouvelle dynamique territoriale liée aux énergies nouvelles. 

D’autres programmes sont donc conduits en parallèle : 

-  Le musée de la mine va être transféré en gare d’Epinac juste en face du puits Hottinguer. 
-  L’Econome dont la renaissance constitue un vrai projet d’Economie Sociale et Solidaire et qui est soutenu par le Crédit Coopératif, dans le cadre de notre Fondation. 
-  La maison du mineur qui restitue parfaitement la vie quotidienne à Epinac a été inaugurée en 2014. 
-  Le circuit des anciens puits de mine. 
-  Le train de la Vallée de l’Ouche animé par une association qui emprunte une portion de l’ancienne voie ferrée qui permettait d’acheminer le charbon d’Epinac sur des bateaux qui empruntaient le canal de Bourgogne. La restauration du moteur d’un locotracteur a été soutenu par la MIF (Mutuelle d’Ivry la Fraternelle) dans le cadre d’une souscription ouverte avec notre Fondation. 

[[CP:71360]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grâce à son réseau régional et départemental, la Fondation du patrimoine assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

30/07/2018

Michael Fossat

100 €

11/06/2018

Jean-Louis ISSARTEL

300 €

29/05/2018

Dons déjà acquis

80 460 €

Laisser un message de soutien