En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Poterie du château de la Montagne

 

Poterie du Château de la Montagne
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Ce monument historique industriel, unique en Europe selon la Drac, fait partie intégrante du hameau du Château de La Montagne.  

Château édifié vers 1776 par l'architecte Caristie. L'extrémité d'une aile est occupée par une chapelle de plan carré. Au 19e siècle, un des propriétaires, le marquis Théodore d'Espeuilles (ancetre du propriétaire actuel) crée une importante poterie sur la propriété et fait intervenir l'architecte Duban qui réalise un ensemble complet dans les années 1839-1840 : escalier d'honneur, grand salon, salle à manger, bibliothèque (décor caractéristique de l'époque Napoléon III), ainsi qu'une serre-jardin (aujourd'hui disparue). La poterie, fondée en 1847, a fonctionné jusqu'en 1920 et fabriquait des plats et vases rustiques à la manière de Bernard Palissy. 

En créant une tuilerie-poterie à Saint­Honoré-les­Bains, en 1835, le marquis Théodore d’Espeuilles ignore qu’il écrit les premières lignes d’une saga qui va ancrer les lieux et la cité dans l’histoire de la faïence. La poterie, bâtie en 1844, est restée en activité jusqu'en 1926. Dans cette poterie ont été créées des faïences, admirées et collectionnées encore aujourd'hui.  

La famille d'Espeuilles, qui a assumé ses nombreuses fonctions officielles au Palais des Tuileries auprès de l'empereur Napoléon III, accueille tout naturellement au Château de la Montagne les cours royales et impériales dont l'impératrice Eugénie et son fils le prince impérial, le duc d'Aumales, la reine Amélie de Portugal, la reine d'Espagne.  

Le tracé du parc de la Montagne est l'oeuvre du Comte de Coulot., célèbre paysagiste du XIXème siècle.  

Nous pouvons aujourd'hui voir des terres cuites, des moules d'origine en quantité importante, de fours verticaux, un four couché.  

Cet ensemble est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire  des monuments Historiques (ISMH) en totalité (bâti comme foncier, extérieurs comme intérieurs).  

Poterie du Château de la Montagne

 NATURE DES TRAVAUX

La poterie classée MH, bâtie en 1844 et en activité jusqu'en 1926, est aujourd'hui en grande difficulté. Les moyens financiers des propriétaires ne suffisent pas pour sauver un ensemble aussi vaste. Le hameau ne reçoit aucune aide des collectivités locales.  

La poterie a besoin de soins d'urgences, il faut effectuer le plus rapidement possible les travaux suivants :  

- Changer les 48 fenêtres et les 9 portes d'accès pour mettre le bâtiment dors d'air et protéger les intérieurs des dégradations volontaires et des vols de moules d'origine.   

- Il faut aussi sécuriser les planchers et les plafonds qui commencent à s'effondrer.  

- Restaurer les installations extérieures , refaire les murs  

- Refaire la toiture du four couché; la cheminée du four principal; la toiture du malaxeur 

Cet ensemble industriel unique en Europe, aux dires de la DRAC, comporte :  

Les salles de travail avec les tours de potier, une grande roue communiquait les mouvements aux différents poste de travail par un système de poulies et de courroies.  L'espace de séchage, très aéré, est situé au quatrième niveau. Les magasins se trouvent au rez-de-chaussée et au premier niveau de chaque côté des salles. La faïencerie, petit bâtiment qui comporte deux fours moufles, qui servaient à la cuisson des faïences stannifères et en relief. Le malaxeur qui permettait de préparer la terre. Le four couché qui a une contenance de 30 mètres cube. Cinq bassins de décantation. Des moules d'origine : en grande nombre et d'une grande diversité. Des fours verticaux.  

Poterie du Château de la Montagne

 VOCATION DU SITE

Pour l'instant, la poterie n'est pas ouverte au public pour des raisons de sécurité. Toutefois le public a accès aux oeuvres de la poterie exposés dans une salle de la mairie. En partenariat avec la mairie, il sera possible de faire revivre ce savoir-faire et organiser des ateliers pédagogiques. En accueillant les écoles de la région et grâce à des réédition des moules, les enfants pourraient repartir avec des souvenirs fait de leurs propres mains. Nous aimerions accueillir des artistes, d'organiser des stages artistiques. Nous bénéficions d'un cadre vallonné et verdoyant dans le coeur du Morvan : un cadre idéal pour la peinture, l'écriture et la réflexion. 

[[CP:58360]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien