Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Poterie à Gradignan

 Intérêt patrimonial

La poterie de Gradignan est un exemple rare du savoir-faire industriel de la seconde moitié du XIXe siècle. Le site a bénéficié de l’argile et du sable à proximité, d’abord pour y installer une tuilerie, puis une poterie, construite entre 1841 et 1855. Ses trois fours étaient à la pointe de la technique de l’époque, avec les « fours-bouteilles ». Vestiges emblématiques d'une industrie émergente dans la région, c’est un exemple unique en France de conservation de deux d’entre eux. Des poteries de ménage, brutes ou vernies, tuiles et pots en sortent. Cette production est livrée dans toute la Gironde et au-delà. Au XIXe siècle, la poterie est gérée familialement et accueille jusqu’à 44 ouvriers en 1937. Le manque de combustible durant la seconde Guerre mondiale, puis l'attrait de nouveaux produits après guerre, marquent son déclin. L'activité cesse en 1950. La commune l'acquière en 1982, avec ses deux fours encore couverts sous un bâti en pierre et le troisième déjà détruit. La dangerosité du bâtiment abritant le second four amène la municipalité de l'époque à le faire tomber en rendant visible le four, dit depuis « extérieur ». Le site sera ensuite mis à disposition d'un potier par la commune. 

 Projet de valorisation

L’association Terre d'Art et d'Argile hébergée sur le site propose des cours de sculpture, modelage et porcelaine (adultes et enfants), des ateliers de tournage et stages d’émaillage. Elle organise une exposition annuelle estivale pour faire découvrir l’œuvre d'un artiste céramiste de renom. Elle projette, une fois le site rénové et sécurisé, de développer des biennales internationales, alternant une année la céramique et l'année suivante le verre et le bronze. Elles seront organisées en partenariat avec les châteaux des vignobles locaux (la ville est d’ailleurs une des rares à encore posséder un vignoble en propre), en référence aux fours en forme de bouteille. Très dynamique, l'association est cependant actuellement à l'étroit, ne pouvant utiliser l'étage de l’édifice, inaccessible et dangereux.

 Etat de péril

Le four extérieur s’approche d’un état de ruine au regard de son altération depuis de nombreuses années en raison des aléas climatiques, des nichées et attaques sur les pierres des oiseaux et du  développement de la végétation. Emblématique et visible, son état est cependant symbolique de la manière dont le reste du bâti (2nd four-bouteille et édifice le protégeant et bâtiments annexes) est globalement en péril : les fers des fours rouillent, faisant éclater les scellements par oxydation, les murs des fours et du bâti se fissurent, l'absence de gouttières a entraîné débords et ruissellements minant les bas de murs et plus grave encore, des descentes déboîtées ont dégradé certains parements. 
L’ensemble du terrain, ancienne prairie sans présence de fossés, est plat. Sans drains, cela entraîne stagnation et non évacuation des eaux pluviales. Au droit de chaque fenêtre, parfois absentes, le manque de calfeutrement permet une entrée des intempéries, surtout côté nord-ouest. Par ailleurs, les joints sont défectueux, des pierres rongées par endroits et des enduits partis par érosion.

 Nature des travaux

- Tranche 1 : restauration du four extérieur et couverture de protection,
- Tranche 2 : traitement des façades et couvertures,
- Tranche 3 : aménagement intérieur et de l’esplanade extérieure.

[[CP:33170]]

06/15/2021

€ 7,200

05/24/2021

€ 100

05/17/2021

Dominique MARTIN

€ 100

04/26/2021

€ 2,145

04/24/2021

Gwladys Sérafin

€ 50

04/21/2021

Nicole FRESIER

€ 50

04/14/2021

€ 100

Sauvons notre patrimoine, cʼest notre devoir

04/08/2021

€ 100

pour la transmission de ce savoir-faire afin qu'il bénéficie à tous.

04/08/2021

Jacqueline GASSION

pledge

€ 50

04/07/2021

Pascale Klein

€ 50

Belle initiative !

Add a new comment