Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Papeterie du Moulin du Verger à Puymoyen

Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 Description

Entré en activité en 1539, le moulin du Verger est aujourd’hui le tout dernier héritier, encore actif, de la tradition papetière pluriséculaire en Charente. C’est avant tout un conservatoire des savoir-faire liés à la production artisanale du papier, qui utilise des installations proches de celles du XVIIIe siècle, pour produire un papier historique. Depuis 40 ans, Jacques Bréjoux, artisan-papetier reconnu maître d’art par le ministère de la Culture en 2015, y recrée les procédés traditionnels de fabrication du papier qui avaient été oubliés après l’ère industrielle. Il produit des papiers historiques pour des institutions muséales (Louvre, Prado, château de Versailles, etc.) et des artistes. Construite au XVIIe siècle, l’usine actuelle est la plus représentative du pays charentais qui fut l’un des principaux foyers de papeterie européens. La longueur exceptionnelle de ses étendoirs, percés de baies régulières à l’étage, indique l’importance de ses capacités. 
 

 Projet de valorisation

Depuis de nombreuses années, la papeterie et l’atelier de reliure proposent des stages de formation pour amateurs, professionnels et étudiants en restauration. L’authenticité du lieu et de l’outillage est un point crucial pour les chercheurs. Aujourd’hui, une équipe internationale a le projet de créer sur le site un centre de recherche, de formation et de création sur le papier préindustriel, pensé modestement comme un lieu hybride sur le modèle de la Cité de la Céramique de Sèvres.

 

 Etat de péril

    

Des travaux de toiture urgents sur une partie du séchoir et sur l’ancien logis patronal - devenu atelier de reliure - sont à prévoir rapidement en raison de fuites importantes.

Le canal de fuite et la turbine ne sont plus en état de fonctionnement : le canal est en partie effondré et l’eau ne peut donc plus s’évacuer. Leur restauration permettra de restituer le circuit initial de l’eau et de retrouver les conditions naturelles d’exploitation historique, les machines fonctionnant actuellement sur le réseau électrique.

 

 Nature des travaux

- Restauration des toitures à l’identique ;
- Restauration de la turbine ;
- Consolidation des berges du bief ;
- Remise en état des canaux.

[[CP:16400]]

No donation received yet - please donate!

Add a new comment