Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Moulin à eau de la Petite Bavouze à Ménil

découvrir

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Il s’agit d’un ancien moulin à eau qui a cessé son activité en 1999. Lors de la réalisation des travaux de canalisation de la Mayenne entre 1862 et 1864, il a fallu démolir un ancien moulin situé sur le même site et reconstruire une nouvelle usine dans le lit de la rivière entre l’écluse et le barrage. Propriété de la même famille de meuniers depuis 5 générations, c’est un élément du patrimoine fluvial et industriel de la Mayenne. Dans le Pays de Château-Gontier, de nombreux moulins comme celui-ci ont été détruits. Il est encore équipé de tous ses mécanismes à l’exception de la roue à aubes, notamment les mécanismes à l’anglaise caractéristiques des moulins à eau de cette époque.

 PROJET DE VALORISATION

Les propriétaires ont comme priorité de sauver le bâtiment et d’en confier la gestion a une association qui aura ensuite pour mission de le valoriser, de reconstruire la roues à aubes et de faire fonctionner les équipements restaurés à des fins pédagogiques et d’expérimentation en faisant appel aux technologies de la meunerie de la fin du XIXe siècle. L’association développera des partenariats avec les métiers concernés et mettra sur pied des projets pédagogiques avec les écoles d’apprentissage concernées (menuisiers, charpentiers, maçons…). Des visites et conférences à destination des écoles pourront être organisées.

 ÉTAT DE PÉRIL

Les façades du moulin sont très dégradées : l’enduit se décolle et tombe. Les fenêtres sont également en fin de vie ou ont même disparu, ce qui fait que les planchers en bois côté ouest sont désormais exposés à la pluie. Les chaînages d’angle harpés verticaux en pierre de tuffeau sont en très mauvais état (pierre pulvérulente qui n’a plus aucune résistance). Il en est de même des encadrements de fenêtres cintrés également en pierre de tuffeau.

 NATURE DES TRAVAUX

Les travaux seront divisés en trois tranches :

- Tranche 1 – Travaux de réhabilitation de la façade est du bâtiment (réfection de l’enduit, des chaînages harpés et des encadrements de fenêtres en tuffeau, remplacement des menuiseries) incluant la pose d’un échafaudage dans l’eau
- Tranche 2 – Travaux de restauration des façades sud et ouest (mêmes travaux que pour la façade est)
- Tranche 3 – Travaux de réfection de la façade nord (mêmes travaux) et travaux d’injection dans le soubassement du bâtiment pour arrêter la migration de matériaux fins due à des circulations d’eau entre l’amont et l’aval du moulin et mettre au fin au tassement de la dalle du rez-de-chaussée.

[[CP:53200]]

Add a new comment