Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Maison dite Marot à Senaillac-Latronquière


© Association Visages de Ségala

découvrir

INTÉRÊT PATRIMONIAL

La maison Marot est un témoin exceptionnel de la typologie architecturale et du mode de vie dans le Haut Ségala à travers les siècles. Il s’agit d’un corps de ferme renfermant des parties d’habitation et des espaces dédiés aux animaux, ainsi qu’un four à pain, aménagés dans un même volume. Elle est construite en « éléments associés » par les matériaux utilisés (grès, schiste, tuile canal) et par la mise en œuvre (bolet à pilier monolithique, faîtage à double arêtier).

Cette maison porte également une valeur ethnographique par les activités rurales traditionnelles encore récemment en usage localement : de nombreux objets (barres de séchages, etc.) et aménagements (couchage sous l’escalier, cantou avec son mobilier) témoignent d’usages liés à la vie rurale traditionnelle. Elle doit cet état de conservation quasi-originel au fait qu'elle a été habitée jusqu'à ces dernières années, par deux frères célibataires, fermiers pour le compte des propriétaires terriens du domaine (issus d’une famille de l’ancienne noblesse), qui n'ont réalisé aucun travaux. Seule l'électricité y a fait sobrement son apparition, tardivement.

PROJET DE VALORISATION

L’association souhaite créer un "Observatoire du patrimoine du Haut Ségala » et réaliser dans ce cadre des animations sur différentes thématiques : ateliers de construction (remise en état du four à pain notamment), ateliers de cuisine au "cantou" et au four à pain, vie en autarcie (production et conservation des aliments). C’est aussi l’occasion de mettre en lumière l’histoire locale en retraçant celle du domaine seigneurial, auquel appartenait cette maison de métayer, le tout en s'appuyant sur les ouvrages de Ferdinand De Laroussilhe dont les parents en étaient les propriétaires. Ces animations pourront être conçues en collaboration avec différentes institutions locales : l’écomusée de Cuzals, le service Pays d’Art et d’Histoire du Grand Figeac, l’Office de Tourisme du Grand Figeac.


© Association Visages de Ségala

ÉTAT DE PÉRIL

Les infiltrations d’eau représentent actuellement la plus grande menace pour le bâtiment. En effet, les dégradations avérées de la charpente et la toiture ne permettent plus une protection de l’ensemble de la maison. La moisissure, très présente, détériore aussi l’ensemble des matériaux et du mobilier restant.


© Association Visages de Ségala

NATURE DES TRAVAUX

Les travaux prévus seront réalisés en respectant les techniques et les matériaux d'origine :

- Remplacements partiels de certaines pièces de charpente;
- Dépose et repose à l'identique de la couverture, ainsi que des deux lucarnes;
- Changement de certaines solives du plancher des combles et du niveau abritant les pièces de vie, ainsi que des parties de planchers;
- Remplacement à l'identique des fenêtres (non compris dans le devis actuel);
- Maçonnerie en régie (arase…).

[[CP:46210]]

Add a new comment

  • Jerome Vernieres - 19/06/2019

    Je trouve cette initiative vraiment magnifique et tellement humaine pour sauvegarder notre précieux patrimoine. J'avoue revoir des photos de cette maison me donne beaucoup d'emotion, et me rappelle tellement de beau souvenir de mon enfance. Merci!
  • Frédéric TEQUI - 13/06/2019

    Beaucoup d’émotion d’apprendre que la maison de mes grands oncles fasse parti des projets de rénovation; je revois encore les miches de pains, les saucissons pendus au plafond, je ressens aussi les odeurs et la fraîcheur de la pièce. Que de bons souvenirs...
  • Marie-Laure APPEL - 13/06/2019

    superbe idée pour faire connaitre ce si beau coin de France et son passé !
    Bon courage pour la renovation