Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Château de Rosa Bonheur

 DESCRIPTION

Un témoignage patrimonial rare.

Fondé probablement au milieu du XVème siècle, le château de By fut totalement détruit et reconstruit au début du XVIIème siècle. Rénové et modernisé par l’artiste peintre Rosa Bonheur en 1859, le château et son parc n’ont subi que très peu de transformations depuis, ce qui en fait un témoignage patrimonial rare.

Rosa Bonheur, une artiste libérée et émancipée. Se promettant de ne jamais se marier et de devenir une peintre riche et célèbre, elle réussit à établir une véritable stratégie commerciale pour vendre son œuvre et subvenir à ses besoins. Elle acquiert une notoriété lui valant une reconnaissance internationale, alors même que les femmes n'étaient pas admises au conservatoire. Montant à cheval comme un homme, fumant le Havane et s'habillant de vêtements masculins avec l'aval d'un permis de police, ses contemporains iront jusqu'à la comparer à George Sand, pour son amour pour la campagne et ses manières masculines.

Forte de ces succès, en 1865 l'impératrice Eugénie viendra lui remettre en main propre les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur, ce qui fera d'elle la première femme artiste à recevoir cette distinction.

Le château et l’atelier ont conservé leurs décors peints sur les murs, le mobilier et la plus grande partie des effets personnels de l’artiste. En plus de ses écrits et nombreuses études, le château conserve le laboratoire photographique de l'artiste et un fonds d’archives exceptionnels encore jamais exploré. Dans un style néogothique, son atelier et son belvédère dominent la forêt, le village et les alentours. Le parc de plus de 3 ha possède des chênes et des hêtres remarquables qui faisaient la fierté de l’artiste. Sur une partie des murs d’enceinte, on retrouve également les fameux raisins de chasselas qui ont fait la fortune des thomeryons. Les fabriques dans le parc ajoutent un intérêt historique et touristique aux extérieurs : Pavillon Louis XVI, serre et verrière, chambre à raisins, écuries. 

 NATURE DES TRAVAUX

Certaines parties du domaine sont gravement atteintes par le temps et les intempéries. La sauvegarde la plus urgente est celle du petit pavillon Louis XVI au milieu du parc, dont le toit en dôme et la charpente sont très endommagés par la pluie, mettant en péril les magnifiques fresques du plafond et des murs ainsi que le pavage en mosaïque de marbre, aujourd’hui protégé par des bâches. 

Dans l'atelier, divers dégâts des eaux, plus ou moins réparés, ont entrainé la destruction des décors peints de plusieurs pans de mur. Le laboratoire de photo est en grand péril avec l’humidité, en raison d’une fuite et la vétusté de la fenêtre.

Malgré un entretien régulier, le temps a abimé les boiseries du pigeonnier et la structure en bois et brique apparente de l’atelier. Les désordres apparus sont inquiétants pour la survie de l’édifice.

La serre et la verrière, dont l’une est probablement sortie des ateliers Eiffel, sont elles aussi en péril : les verres en écaille ont été en partie vandalisés, laissant entrer les eaux de pluie, ce qui entraine la dégradation rapide des structures toutes entières.

- Phase 1 : restauration de la charpente et des boiseries de l'atelier, de la couverture des communs et mise en sécurité des plantations et fabriques du parc ;

- Phase 2 : restauration de la couverture, de la charpente et du sol du pavillon Louis XVI, du pavillon des muses et de la chambre à raisins, restauration des murs à vigne et aménagement du parc ;

- Phase 3 : restauration intérieure du château, réfection de la serre et de la verrière, restauration des menuiseries et boiseries de l’ensemble du domaine, réfection de la façade et poursuite de l'aménagement du parc.

 

 VOCATION DU SITE

Un projet tourné vers le tourisme culturel

Le projet « Rosa Bonheur » est totalement tourné vers le tourisme culturel expérientiel, à visée régionale et internationale. L'idée est d’ouvrir l’ensemble du domaine au public : ouverture de « l’Atelier-Musée », aménagement des communs en salle de conférence, séminaire et réception, ouverture d’un salon de thé bio, création de chambres d’hôtes afin de séjourner « dans les pas de l’artiste ». L’objectif est de faire renaître une femme artiste dont la renommée internationale a concouru au rayonnement de la France pendant plus d’un siècle. 

15/12/2019

Guillaume Deblé

100 €

Beau château, histoire passionnante, belle visite. Bon courage pour l'aventure !

11/12/2019

Cecile MARTY

30 €

08/12/2019

Valéry LAURENT

25 €

Continuez à faire vivre la mémoire de Rosa BONHEUR

04/12/2019

Florence Harel

50 €

Beaucoup apprécié le salon de thé rosa Bonheur aux tuileries , j espère pourvoir prendre le thé à Thomery un jour !

19/11/2019

132 €

17/11/2019

pledge

100 €

15/11/2019

Jean-François Staub

500 €

Nous espérons que les dons atteindront le niveau souhaité.

10/11/2019

ANNE BIRLEY

500 €

Un beau projet pour faire connaître cette artiste injustement oubliée aujourd'hui !

31/10/2019

Simon Delaveau

10 €

Il est de notre devoir de préserver notre patrimoine et je trouve merveilleux de pouvoir y contribuer grâce à vous. Votre fondation est essentielle pour la conservation du patrimoine. Je remercie toute votre équipe et je suis sûr que les générations futures vous remercieront tout autant que moi pour votre travail et pour le service que vous rendez à la France et à l'Histoire. Merci à vous, cordialement.

25/10/2019

yannick slimane

50 €

au nom de mon épouse Imane et de moi et de notre fille Sofia Yannick. et bravo à la propriétaire pour son travail

Add a new comment

  • ENTRE COUR ET JARDINS, association reconnue d'intérêt général - 14/03/2019

    Dès le départ, nous avons identifié le Château de By et l'atelier Rosa Bonheur comme élément de patrimoine remarquable. Notre Bureau composé de M. et Mme Hecquet, Mme Gouze et moi-même a décidé de réserver une première enveloppe de 1.000,00 euros pour intervenir en urgence sur le Pavillon des Muses, dans le parc. Les fonds proviennent notamment des dons des particuliers, ainsi que des visites et conférences organisées par l'association. Nous ne jouons pas au Loto, mais 100% de nos modestes recettes sont dédiées à l'objet social : identifier le patrimoine méconnu, participer à sa restauration et le présenter au public. Joseph de Tarragon, 0633851050
  • Marie Delachaux, présidente du Fonds de Dotation Léon Delachaux, Paris - 13/03/2019

    Une formidable aventure personnelle et familiale. Un trésor pour l'esprit. Rosa Bonheur est une personnalité dont on ne fait jamais le tour, une grande dame, un modèle pour nombre d'entre nous. Katherine Brault met ses pas dans les siens avec finesse, poésie et détermination. Le Fonds ne peut que soutenir son initiative.
  • Jennifer Thevenot - 13/03/2019

    Bravo pour cette initiative plus que méritoire !
  • Anne Barkhausen - 13/03/2019

    Pour avoir visité le domaine guidée par sa propriétaire, ce joyau d’authenticite mérite l’intérêt.
    Félicitation pour l’energie développée.
    Anne Barkhausen. Le Décor Français.