Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Maison au 26 rue des Marmouzets à Joinville

découvrir

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Cette maison est un symbole fort du centre historique de Joinville, longtemps délaissé et dont le patrimoine civil et monumental pourtant riche - hôtels particuliers, maisons de la Renaissance à la Belle Époque, église médiévale, etc. - a souffert d'un manque d'entretien et de restauration.

Construite au XVIe siècle, en pans de bois, la maison du 26 rue des Marmouzets est l’une des plus anciennes maisons du centre ancien. C'est probablement elle qui a donné son nom à la rue puisqu'elle possédait, jusqu'au début des années 2000, une sculpture de marmouset. Malheureusement cassée, des photographies détaillées permettront toutefois de la restituer.

Au XIXe siècle, elle a été recouverte d’un enduit, comme cela se faisait à l’époque par peur des incendies et pour lui donner une allure de « pierre ». Une gravure témoigne de son état avant ces transformations.

 PROJET DE VALORISATION

Dans le cadre de la revitalisation du centre-bourg (sélectionnée en 2014), la commune s’est engagée dans une opération innovante de mise en valeur du patrimoine – et en premier lieu, le patrimoine civil à pans de bois du vieux Joinville. Elle a mis un partenariat en place avec un bailleur social, afin d’utiliser le patrimoine à la valorisation du logement social. La maison sera ainsi amenée à devenir un logement social atypique de qualité en centre ancien. La commune est également membre du réseau des Petites cités de caractère.

 ÉTAT DE PÉRIL

Abandonnée après les années 1980, la maison n'a cessé de se dégrader, passant d'un propriétaire privé à l'autre. Pillée de ses éléments intérieurs, elle n'a fait l'objet d'aucun entretien et symbolise la dégradation du centre historique de Joinville depuis plus de trois décennies.

La ville a fait retirer l'enduit ajouté au XIXe siècle, afin de constater les dégâts et s’assurer que la maison pouvait encore être sauvée.

L'ensemble de la maison est en péril. La structure en pans de bois a été plusieurs fois perturbée et même sectionnée à l'intérieur. Le mauvais état des zingueries cause des ruissellements sur les façades et donc l’accélération de la dégradation de la structure en bois de la façade. Cette dernière est en train de se décrocher de l'îlot en s'approchant dangereusement de la rue. Cela devient risqué pour les passants et les maisons voisines.

 NATURE DES TRAVAUX

Afin de sauver l’édifice, une intervention urgente est prévue afin de réhabiliter toute la maison, avant sa transformation en logement social :

- Reprise de la structure en bois ;
- Remplissages, enduits à la chaux, badigeons, peintures des bois à base de terres colorantes ;
- Restitution de la statue du Marmouset.

[[CP:52300]]

Add a new comment