En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Logis-halle du prieuré de Mayanne

 

Logis-Halle du prieuré de Mayanne

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION 

Dès le XIIe siècle, l’abbaye Saint-Vincent du Mans établira ici le chef-lieu de ses nombreuses possessions, réparties sur plus d’une vingtaine de communes du pays de Saosnois. Des sept bâtiments constituant aujourd’hui le site de l’ancien prieuré de Mayanne, cinq sont attestés sur le cadastre ancien, formant un ensemble médiéval exceptionnel classé MH

Trois édifices majeurs 

L’établissement avait pour vocation de répondre à trois principales fonctions : économique, seigneuriale, religieuse. Ces trois fonctions s’incarnent encore sur le site en trois bâtiments représentatifs majeurs, un tant soit peu préservés de la hache des démolisseurs, comme des catastrophes naturelles et grosses injures des temps : le parfaitement original logis-halle (un ensemble de grange dîmeresse et logis de type seigneurial intégré) ; l’ancienne Aula ou grand-salle seigneuriale ; et l’ancienne chapelle romane du XIe siècle…en état fort préoccupant. 

La grange dîmeresse de type « logis-halle » ou « manoir-halle » 

Ce bâtiment, en grand péril, est constitué d’une structure sur 10 poteaux de bois – formant portiques – créant un vaste volume d’environ 25 x 14 m, compartimenté en 4 travées de dimensions impressionnantes, grâce à des entraxes poussés jusqu’aux limites de rupture des matériaux. La charpente, adoptant le principe de chevrons-porteurs sur faux-entraits et pannes, des années 1450 (d.), est à ce jour le plus ancien spécimen daté de ce type. « L’analyse archéologique, confirmée par la dendrochronologie, [en] souligne la contemporanéité de l’ensemble » (cf. Rapport J.-Y. Hunot / D. Prigent, 2012). Destiné dès sa conception à abriter sous un même vaste toit un logis de type seigneurial – à trois niveaux avec cheminées, fenêtre à meneau et coussièges (côté sud), une halle centrale d’une exceptionnelle ampleur et légèreté à la fois, ainsi qu’un volume ancillaire (au nord) – cet édifice s’apparentant aux logis de type Hallenhaus bas-allemand, ou manorial hallhouse anglais, est en l’état actuel des connaissances un modèle français, recensé et daté (d.) comme prototype inédit ; véritable document, il se caractérise par son mode constructif hardi et sa charpente légère permettant de dégager un espace au sol et un volume imposants. 

 

 NATURE DES TRAVAUX

 

A partir de septembre 2013, la recherche scientifique s’est concentrée sur l’étude de la grange « dont l’état sanitaire demande une attention particulièrement urgente » comme mesure urgente et provisoire, une charpente de soutènement sera mise en place sous l’ensemble de la structure en décembre 2013.

Consulté en 2014, le Cabinet d’expertise en pathologies des bois dans la construction, Anjubault, relève l’exceptionnelle qualité des bois de chêne de pays employés, tout en soulignant dans son rapport les graves désordres sanitaires, causés par des infiltrations d’eau ; et une équipe d’ingénieurs et techniciens de haut niveau du très renommé BET UCSB, localisera dans son rapport, pièce par pièce, l’ensemble des désordres préoccupants affectant l’édifice.

 Ils constatent en outre que l’un des éléments les plus néfastes ayant porté atteinte à la solidité du bâtiment sera, au XVIIe siècle, le remplacement de l’ancienne couverture de bardeaux par des tuiles plates, qui alourdiront considérablement la charge de la toiture et seront à l’origine des bois fléchis et affaissés. (Le projet de restauration comporte par conséquent aussi la remise en place d’une couverture en bardeaux de châtaignier fendus à la main de 605 m2 )… 

Logis halle du prieuré de mayanne

 VOCATION DU SITE

Le site propose depuis 40 ans de nombreuses activités pour le public, comprenant une part significative d’étrangers, car le site est connu au-delà de nos frontières ; proposant déjà visites guidées, concerts, expositions en été … il pourrait évoluer vers un tourisme culturel favorisant l’histoire (Moyen-âge/Renaissance) et l’habitat.
L’originalité des travaux peut susciter un attrait supplémentaire pour tout public des visites guidées proposées pendant la durée du chantier. Entouré d’un désert agricole encore performant et encerclé par le projet d’installation d’une trentaine d’éoliennes (8-15 km à la ronde) le site du Prieuré de Mayanne devient de plus en plus le lieu emblématique des profondes racines du Pays de Saosnois. 

 

[[CP:72260]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien