En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet DESCRIPTION

Le patrimoine bâti et l’histoire du Domaine de Bonrepos-Riquet sont intimement liés à l’épopée du canal du Midi (Bien inscrit à la liste du patrimoine mondial), et en particulier sa genèse, et à la personnalité de son génial concepteur, Pierre-Paul Riquet (1609-1680).

En 1652, Pierre-Paul Riquet acquit l’ancienne place-forte de Bonrepos. Il fit reconstruire le Château, qu’il transforma en résidence de campagne et l’agrémenta d'un parc et de jardins. Riquet ne choisit pas Bonrepos par hasard. Sa seigneurie était proche des différents tracés du canal du Midi qu’il étudiait alors. Le site possédait de surcroit un potentiel hydraulique propice aux expérimentations qu’il projetait de conduire pour confirmer la viabilité de son grand projet. Dans le vallon de la Garenne qui jouxte sa demeure, Riquet aménagea ses bassins d’essai et étudia, à grandeur nature et pendant une quinzaine d'années, l'alimentation en eau de sa future voie d’eau.

C’est ainsi que Riquet démontra aux autorités de son temps la faisabilité de son projet. La fameuse lettre qu'il adressa à Colbert en 1662 depuis Bonrepos lui valut d'obtenir auprès du roi Louis XIV en 1666 l'ouverture du chantier du Canal Royal du Languedoc (canal du Midi).

Bonrepos resta une propriété des Riquet de Bonrepos jusqu’au début du XIXe siècle. Anoblis et enrichis par l’exploitation commerciale du canal du Midi, ils entreprirent d’importants travaux d’agreement du Domaine (orangerie).

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet NATURE DES TRAVAUX

Grotte de fraîcheur du Domaine e Bonrepos-Riquet   Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet

Au moment de l’acquisition publique du Domaine en 2007, le site était en déshérence depuis plusieurs décennies. Le parc était devenu un bois impénétrable, les terrasses des jardins des friches végétales enserrant les édifices pour la plupart ruinés.

Le Domaine de Bonrepos-Riquet présente aujourd’hui un autre visage grâce aux opérations de restauration et de valorisation engagées depuis. En plus de contribuer à la redécouverte et la valorisation des éléments patrimoniaux du site, elles ont permis de préserver ou sauver les éléments les plus menacés et significatifs et d’en stabiliser l’état de conservation. Toutefois, l’état d’intégrité du Domaine de Bonrepos-Riquet reste dégradé et globalement insatisfaisant au regard des enjeux de valorisation et de transmission du site aux générations futures. Pour répondre à cet enjeu supérieur et renforcer par la même l’authenticité du site, le présent plan de gestion porte un programme de restauration d’envergure. Les diagnostics réalisés entre 2009 et 2010 détaillaient l’état d’intégrité du Domaine de Bonrepos-Riquet au moment de son acquisition. Il demeure encore largement pertinent pour le patrimoine bâti comme paysager, en dehors des travaux récents de restauration et de certaines dégradations constatées depuis.

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet ET APRÈS ?

Grotte de fraîcheur du Domaine de Bonrepos-Riquet

Ce programme valorisant la demeure de Pierre-Paul Riquet constitue une mesure de valorisation d’envergure de la demeure de Pierre-Paul Riquet, en renforçant sa valeur d’évocation de la vie privée et de l’œuvre du concepteur du canal du Midi. En plus d’assurer la transmission du bien aux générations actuelles et futures par sa dimension conservatoire d’urgence, la plus-value visuelle et esthétique des lieux induite par cette action constituerait un atout naturel et permanent en matière d’immersion et de narration pour toutes mesures d’accueil et actions de valorisation (visites guidées, exposition, conférences, manifestations,..) du site et bénéficierait à tous les usagers des lieux : bénévoles de l’association chargés par la commune de la médiation et de la valorisation du site, artistes, prestataires et autres intervenants d’evenementiel, publics et touristes venant découvrir le site, entrepises mécénes et partenaires qui interviennent dans le projet, clientèle future des espaces de location (orangerie), acteurs touristiques en charge de promouvoir ce pôle d’attractivité (OTI, CDT, CRT).

Cette action concourrait plus généralement à promouvoir l’histoire et le patrimoine attachés au canal du Midi, inscrit à la liste du patrimoine mondial. Elle participerait notamment à enrichir la démarche actuellement en cours d’intégration du Domaine de Bonrepos-Riquet au Bien UNESCO, en raison de l’importance du Domaine dans le processus de conceptualisation du canal du Midi (cf. présentation annexée). Ce projet s’inscrit alors dans une stratégie supérieure de valorisation culturelle et touristique du canal du Midi s’adossant à la structuration, la mise en réseau et la coopération des lieux d’évocation de son histoire et de son patrimoine, contribuant durablement à l’émergence d’un « musée éclaté ».

En somme, ce programme « redonnerait vie » à Pierre-Paul Riquet et à son entreprise pour tout observateur qui découvrirait le site et son château.

[[CP:31590]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grâce à son réseau régional et départemental, la Fondation du patrimoine assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

21/11/2018

Fondation patrimoine

100 €

07/10/2018

Auréliane Carmona

50 €

14/09/2018

Noé Serres

50 €

22/08/2018

aurore busso

10 €

08/06/2018

Sylvie JACKIEWICZ

100 €

29/05/2018

Dons déjà acquis

10 000 €

Laisser un message de soutien