En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Friche industrielle d'Harondel

Friche industrielle d'Harondel

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Le lieu-dit Harondel est situé à Berteaucourt-les-Dames (80), à l’endroit où la Domart se jette dans la Nièvre. L’existence d’une activité économique sur ce site hydraulique est attestée depuis longtemps. Au XIIIème siècle, un moulin à eau destiné à moudre le grain fonctionne déjà à Harondel. L’abbaye de Berteaucourt-les-Dames, toute proche, bénéficie alors  d’une rente sur ce moulin.  

Au début du 19ème siècle, il y a deux moulins à eau, face à face, sur le site d’Harondel. L’activité industrielle débute en 1853 avec l’installation d’une scierie et d’une filature de laine. L’entreprise Saint Frère, acquiert le site en 1861. Saint Frères est une entreprise industrielle qui fabrique de la toile de jute. Elle connait une expansion rapide sous le Second Empire et devient un des leaders du secteur de la toile de jute.  Saint Frères installe une vaste unité de production sur le site d’Harondel comprenant entre autres un atelier de tissage et une filature de 9 000 m2. Les bâtiments sont construits entre 1867 et 1870. L’architecture industrielle rythmée par les toits de sheds présente des éléments novateurs comme des toitures bombées éclairées par des puits de lumière. L’usine d’Harondel emploie 1 800 salariés en 1898 !  

L’usine d’Harodnel cesse son activité en 1980. Le site est repris en 1984 par l’usine de meubles Sièges de France, du groupe Parisot. L’usine emploie encore 400 salariés en 1989. L’usine Sièges de France a fermé en 2009. Depuis, le site est à l’abandon.  

 

 NATURE DES TRAVAUX

Friche industrielle d'Harondel

L’ancienne usine Saint Frères d’Harondel est une friche industrielle de 8 ha. Depuis la liquidation de la Manufacture Française des Sièges en 2009  l’ancienne usine Saint Frères d’Harondel est à l’abandon. Chaque année, le site se dégrade un peu plus. L’état des bâtiments s’est fortement détérioré à cause du démontage d’éléments de couverture, mais aussi à cause des incivilités, telles que des incendies de voiture. Par exemple,  la grande halle Saint Frères, l’un des bâtiments emblématique de l’usine destiné à recevoir « un centre de création artistique », se dégrade rapidement depuis le vandalisme des chéneaux.  

En 2013, l’Agence d’Urbanisme du grand Amiénois a recensé les friches industrielles du territoire. L’ancienne usine Saint Frères d’Harondel a été retenue parmi les 13 friches « pilotes » pour un projet de reconversion.  

 

 VOCATION DU SITE

Friche industrielle d'Harondel

La reconversion de la friche industrielle d’Harondel  est à l’étude depuis 2016. Le projet vise à concevoir un nouveau quartier, intégré  au tissu urbain environnant, associant «  innovation » et mise en valeur de héritage culturel, dans une démarche inspirée par la charte des éco-quartiers. Il s’articule autour d’un programme mixte comprenant la construction de logements locatifs, des espaces dédiés à l’activité économique, et des équipements publics : un  lieu  de création artistique, une école de musique intercommunale, une crèche intercommunale.   

Deux bâtiments emblématiques de l’usine Saint Frères, la grande halle (futur espace de création artistique) et l’ensemble bureaux-atelier avec le pavillon portant la date de 1870 (espace dédié aux activités économiques), seront préservés et mis en valeur dans ce projet.  

Ces deux bâtiments de l’ancienne usine Saint Frères sont en péril. Les toitures et charpentes se dégradent rapidement.  

[[CP:80850]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien