En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Fontaine-abreuvoir de Montagney

Fontaine-abreuvoir de Montagney

 DESCRIPTION

Il est difficile de dater précisément l’origine de la fontaine mais il y avait déjà là au XVIIIème siècle un dispositif avec fontaine, abreuvoir et lavoir sans couverture. 

En 1842, le conseil municipal vote la reconstruction urgente de la fontaine constatant que « la fontaine publique se trouve dans un état de détérioration et de dégradation complets ». Le projet est confié à l’architecte graylois Christophe Colard. Cette fontaine fut construite par J-C Coquard, entrepreneur à Cresancey. Les travaux furent réceptionnés le 23/11/1846. 

Aujourd’hui l’édifice se compose de trois parties :  

- La fontaine formée d’un puisard, couvert par un édicule de plan circulaire ;
- L’abreuvoir : bassin allongé aux extrémités arrondies dans lequel coule l’eau de la fontaine ;
- Le lavoir, bâtiment rectangulaire ;
- Des pavages et des bornes subsistent encore, notamment autour de la fontaine et de l’abreuvoir. 

 

 NATURE DES TRAVAUX

Fontaine-abreuvoir de Montagney

Le temps qui passe, le vent, le froid, la pluie et la sécheresse n’ont pas été tendres avec l’’édifice. Celui-ci est dégradé de manière générale : pierres gelées et cassées, fuites au niveau de l’abreuvoir et même danger pour le public (pierres recouvrant un caniveau assez profond cassées). Les pierres surmontant l’édicule du puits s’effritent et tombent, parfois par gros morceaux et l’eau s’infiltre. Des réparations avaient été effectuées au tout début du XXème siècle avec du béton et des armatures en ferraille, ce qui a porté atteinte au bien et accentué la dégradation de la pierre. Depuis les années 1980, les conseils municipaux successifs ont noté l’état de péril du puits, de l’abreuvoir et du pavage mais aucun travaux n’avaient été engagés (faute de consensus et à cause du coût financier de l’opération) ; la dégradation s’est donc inexorablement accentuée au fil des années et l’édifice affiche aujourd’hui une triste mine. Il s’agit d’un patrimoine en péril car rescapé d’une époque lointaine, c’est le dernier vestige de cette époque et il est important de garder des traces de l’histoire pour montrer à nos enfants comment vivaient les gens avant l’ère de l’industrialisation. [Ainsi dans les années 70, les bornes fontaines murales en fonte qui offraient des points d’eau aux habitants au début du XXème et étaient présentes à différents lieux du village, ont été enlevées détruisant à jamais le témoignage d’une époque révolue]. C’est donc pour toutes ces raisons que l’actuel conseil municipal a souhaité procédé à la restauration globale de cet édifice, car la sonnette d’alarme avait été tirée quant à la dégradation de l’édifice. 

 

 VOCATION DU SITE

La fontaine-abreuvoir-lavoir de Montagney se distingue par ses dimensions mais aussi sa qualité architecturale. Une fois restaurée, une promotion patrimoniale dans un objectif touristique sera assurée. Si la fontaine a aujourd’hui perdu sa signification et son utilité première avec l’arrivée de l’eau courante dans les foyers au début du XXème (1902 à Montagney), elle n’en reste pas moins un héritage commun du patrimoine communal, un bien reçu et à transmettre ; les habitants y trouvant une expression de leur identité propre. Restaurer cet ouvrage représente donc une action de préservation de l’identité du village. Une fois restauré ce site pourrait accueillir, en période estivale, des manifestations culturelles afin de redevenir, comme autrefois, un lieu de rencontre et d’échanges.  

[[CP:70140]]

01/06/2018

Dons déjà acquis

4 670 €

Laisser un message de soutien