Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Ferme de Monsieur à Mandres-les-Roses

Ferme de Monsieur à Mandres-les-Roses

 SOUTIEN

Ce projet a bénéficié d'une aide de la Mission Bern de 30 000 €.

 DESCRIPTION

En 1774 Monsieur, le frère de Louis XIV, marquis de Brunoy achète la Ferme (le fief des Tours grises). Devenue bien national (1er janvier 1792) la Ferme de Monsieur, placée sous séquestre, louée au citoyen Barroud est exploitée sous contrôle du District puis du sous-préfet de Corbeil, par un fermier. Elle est ensuite incorporée au Duché de Grosbois constitué en 1811 par l'Empereur au bénéfice de son chef d'état-major le maréchal Berthier. 

Elle connait après la Seconde Guerre Mondiale, la destinée de la plupart des grandes exploitations de la banlieue parisienne. Propriété de la Caisse des Dépôts (1965) elle est menacée de disparaître.Le conseil municipal de Mandres, pour sauvegarder l'environnement de la Commune en fait l'acquisition et réussit à obtenir la création d'une zone d'aménagement concerté. Grâce à l'année du patrimoine (1981) la Ferme de Monsieur sera réhabilitée; elle devient le nouveau centre administratif et culturel de Mandres-les-Roses. La signature d'un contrat régional permettra de transformer le vieil hôtel seigneurial en Mairie et d'aménager dans les granges du XVIIIème siècle des équipements collectifs (salle polyvalente, club du 3ème âge, salles d'activités sportives, club photo). 

La Ferme de Monsieur s'intègre parfaitement au paysage de Mandres, village-type de la colonisation agricole du XIIIème  siècle avec ses cours caractéristiques de l'architecture rurale du Moyen-Age.

Ferme de Monsieur à Mandres-les-Roses

 

 NATURE DES TRAVAUX 

La structure des façades présente des fissurations importantes. Les enduits en partie courante présentent un certain nombre de désordres, notamment : 

- des parties manquantes, décollées ou menaçantes, 
- des traces d'humidité relativement importantes, généralement localisées en pied de façade et ponctuellement sur toute la hauteur, 
Les ouvrages de pierre présentent un encrassement généralisé des surfaces et une altération ponctuelle des joints. 

Par ailleurs, on constate des dégradations importantes des toitures (couvertures et charpentes).

 

 VOCATION DU SITE 

Ce projet de restauration a pour but de préserver l'identité du village.  Cette Ferme qui est le centre administratif et culturel du village, héberge les services de la Mairie et accueille dans ses salles toutes les grandes manifestations culturelles ( expositions, Printemps des poètes, représentations, pièces de théâtre, cérémonie des vœux du Maire, spectacles de fin d'année des écoles et de la crèche).

[[CP:94520]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

28/05/2019

christophe ORTEGA

100 €

26/05/2019

Philippe RIOU

300 €

26/05/2019

Duc BUI VAN

200 €

Notre patrimoine mérite d'être sauvegardé. C'est bien ce que vous faites.

25/05/2019

Christiane ROUVIERE

200 €

25/05/2019

Rene Romann

100 €

25/05/2019

Jerome Brebion

30 €

La ferme Monsieur au coeur de la ville de Mandres Les Roses, nous offre un patrimoine historique fondamentale qu'il est important de préserver.

23/05/2019

Véronique OPPICI

100 €

Nous aimons notre ville !

22/05/2019

50 €

20/05/2019

Chrystel Housset

50 €

19/05/2019

cecile chayvialle

50 €

Je souhaite que mon don aille en faveur de la ferme de monsieur de mandres les roses ville où je réside Vous remerciant

Add a new comment

  • Association Bas les pattes - 17/12/2019

    L'association Bas les pattes est heureuse d'avoir pu contribuer à cette collecte par le biais de la représentation de son spectacle "Les oiseaux" d'Aristophane.
    Un petit regret : s'il y avait eu plus de spectateurs, notre don eut été plus substantiel !