Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Eglise Saint-Denis d’Epiry

 

 Description

L’église Saint-Denis a été construite en granit, et couverte par une toiture en tuiles plates au milieu de laquelle s’élève un clocher couvert d'ardoises. Des litres funéraires semblent y avoir existé. Elle fût édifiée en surplomb, au cœur du village, proche de la Tour Vauban où vécurent pendant près d'une vingtaine années Sébastien Le Prestre de Vauban et sa famille. C’est dans cette église simple et de taille modeste (31 m  de long) qu’il célébrât son mariage avec Jeanne d'Osnay, fille du baron Claude d’Épiry, le 25 mars 1660. Vingt ans plus tard quasi jour pour jour, sa fille Charlotte s’y mariât également et y fît baptiser le même jour son fils aîné, Jean-Charles de Mesgrigny, qui servit plus tard et à plusieurs reprises d'aide de camp à son grand père.

Projet de valorisation

Affectée au culte. L’église est ouverte à la visite sur demande et des concerts y sont organisés. La commune envisage d’y abriter d’autres événements sur le modèle de ce qu’elle avait mis en place en 2007, pour la commémoration de la mort de Vauban : une exposition d’œuvres réalisées par les enfants de l’école maternelle présentée dans le chœur, un concert de musique baroque et un d’une chorale organisés, et la reconstitution d’une remise de plis par le Maréchal Vauban au Maire et au propriétaire de la Tour avec des cavaliers costumés en mousquetaires.

 

 Etat de péril

   

L’ensemble de l’édifice est dans un état préoccupant, en raison principalement d’une défaillance des fondations : la modification des abords avec l'abaissement du niveau du sol lors du déplacement du cimetière au XIXe siècle a déchaussé l'édifice. Les fondations de la nef sont largement découvertes et instables. Les maçonneries sont aussi déstabilisées et des fissures sont apparues. L'absence de recueillement des eaux pluviales contribue par ailleurs à l’humidité des bas de murs. Les couvertures sont hors d'usages et les infiltrations d’eau induites fragilisent les bois de la charpente.

 

 Nature des travaux

Une première tranche de travaux concerne l’assainissement de l’édifice et ses abords et la stabilisation et l’étanchéité de l’église :

- Drainage périphérique et reprise des réseaux d’évacuation d’eaux pluviales enterrés et sur toiture ;

- Reprise en sous-œuvre des fondations et du sol défaillant ;

- Révision de l’ensemble des charpentes ;

- Restauration/réfection des toitures et pose d’un paratonnerre ;

- Révision des cloches ;

- Sondages pour la mise au jour d’un décor peint probable.

 

La restauration des façades, vitraux et vestiges de litre, puis des intérieurs et la mise aux normes électriques suivront.

 

[[CP:58800]]

No donation received yet - please donate!