Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Ecuries de Richelieu à Gennevilliers

Ce site a été sélectionné par la Mission Patrimoine 2021. Il bénéficiera du soutien financier de FDJ et du ministère de la culture.
Ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons auprès du public.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci. 
découvrir

 Intérêt patrimonial

Ce bâtiment constitue le dernier vestige du grand domaine, château et parc, ayant appartenu au duc de Richelieu. C'est dans ce château, qui a accueilli Louis XV et Mme de Pompadour, que la première représentation du Mariage de Figaro de Beaumarchais eut lieu.
Aujourd’hui il subsiste la partie du bâtiment de service destiné aux écuries, laquelle est implantée en deux ailes en retour d'équerre, donnant sur les rues Carnot et Jean Jaurès. Parties des anciens communs du château, leur construction peut être datée entre 1730 (aile Carnot) et 1785 (aile Jaurès). 

 Projet de valorisation

Une maison d'Art prendra place en ces lieux. Ce projet s’élabore en collaboration avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Hauts-de-Seine. Il permettra à la fois de valoriser l’édifice et les métiers d'art qui s'y déploieront : lutherie, restauration de meubles, etc., constituant ainsi une occasion propice pour développer l'économie productive locale.
La ville fera également du chantier de restauration un moment pédagogique à destination des scolaires, pour mettre en avant la réhabilitation du patrimoine et les métiers associés du bâtiment (charpente, ferronnerie, couverture, etc.).
Enfin, cet édifice – situé en partie centrale de la commune, à mi-chemin entre le centre ancien (« le Village ») et le centre nouveau, avec la cité-jardin juste derrière – sera après restauration le seul bâtiment historique non cultuel de la ville.

 Etat de péril

Le bâtiment est aujourd’hui étayé suite à une opération de curetage et de confortation, afin de limiter les risques aussi bien pour les personnes que pour le bien et d’en assurer l’intégrité. Les mesures d’urgence adoptées avaient pour objectif de limiter les dégâts causés par l’état de vétusté de la couverture et notamment par les infiltrations qui altéraient les bois de la charpente. Elles ont également permis d’assurer la stabilité dans le temps des planchers et ouvrages en maçonnerie, permettant la dépose des existants.

 Nature des travaux

Il s’agit d’engager des travaux de réhabilitation complète des anciennes écuries afin de transformer ce site en maison des métiers d'art. L’étude de diagnostic assure le principe d'une conservation maximale des ouvrages existants, en essayant de garder au maximum l'esprit et l'identité des lieux, tout en prenant compte des contraintes de mise en œuvre. 

[[CP:92230]]

No donation received yet - please donate!

Add a new comment