En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Ecole Méhul de plein air de Pantin

Ecole Méhul de plein air de Pantin

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Au printemps 1923, la municipalité de Pantin ouvre une école de plein air sur le site du parc de l’ancien domaine de la Seigneurie. Composée de deux tentes Bessoneau et d’une baraque pour la cuisine, cette école fonctionne de mai à octobre et reçoit 60 tout-petits choisis par les médecins inspecteurs parmi les enfants les plus chétifs des quatre écoles maternelles de la ville. Dans cette  banlieue industrielle les besoins sont nombreux et l’effectif estival monte rapidement à 150 élèves.

En 1930, la municipalité lance un vaste projet d’aménagement des 7 hectares du parc de la Seigneurie comprenant logements HBM, équipements (parc des sports) et substitution de l'école saisonnière par une école maternelle de plein air permanente de 8 classes. Symbole de l'école idéale, elle doit véhiculer des valeurs modernistes et hygiénistes et mettre en œuvre une pédagogie de l'éveil. Conçue par l’architecte municipal Florent Nanquette, le projet prend la forme d’un E ouvert sur le sud pour bénéficier d’un ensoleillement maximum. Chaque salle est conçue pour être de plain-pied sur le jardin et ouvre à l’extérieur par une grande paroi vitrée pouvant s’éclipser en sous-sol durant la belle saison. Par grand soleil, les pupitres pour les leçons sortent, ainsi que les fauteuils « transatlantiques » pour la quotidienne séance d’héliothérapie. La nature est très présente : basse-cour et facéties des deux chèvres, sont là, comme le jardinage, pour responsabiliser les enfants et leur donner une leçon de chose grandeur nature.

Un Institut médico-psychologique est construit en 1970 à la place des WC extérieurs de l’école dans le prolongement de l’aile est, profitant ainsi des espaces de restauration communs. Tournant le dos au parc de l’école il s’ouvre vers l’ouest et annexe une partie de l’espace libre rue de Montreuil créant ainsi son espace clôturé sécurisé autonome. En 1993, la destruction par un incendie d’une partie du corps principal entraîne une rénovation musclée des espaces du rez-de-chaussée et du niveau de comble endommagés. L’école est entretenue mais elle est mise en danger par des désordres repérés sur les façades et le sous-sol de l'aile ouest, probablement liés à une dissolution du gypse qui peuvent provoquer des effondrements. De plus peu à peu, de façon insidieuse, les éléments de décors, qui participent grandement à la qualité de l’ouvrage, disparaissent au fil des adaptations et des travaux.

Ecole Méhul de plein air de Pantin

 

 NATURE DES TRAVAUX 

De nombreux désordres ont été observés sur ce bâtiment: 

- Tassements des sols avec affaissement de la chaussée de l’aile ouest. 
- Fissuration au niveau du plancher haut du sous-sol. 
- Fissuration longitudinale du dallage du plancher bas du sous-sol. 
- Fissuration verticale des murs de façade.

La mairie a donc décidé de réaliser un diagnostic structurel en novembre 2016. Cette étude émet plusieurs hypothèses quant à la cause des désordres : 

- En 1958, l’aménagement des combles a entraîné une modification des charges et donc des déformations structurelles et des tassements ; des fissures sont apparues.
​- Tassement du sol dus à des infiltrations d’eau de surface et/ou fissurations des réseaux enterrés.

Les menuiseries extérieures sont métalliques simple vitrage. Le bâtiment est très mal isolé et il est nécessaire de changer toutes les menuiseries de l’école. Au total, il y a 26 chassis et facades qui doivent faire l’objet de travaux. L’ABF a préconisé de réaliser dans un premier temps les 6  fenetres de la facade ouest.

La Ville a lancé une étude et fait une estimation des travaux : sécurisation de l’escalier extérieur, réalisation de la rampe extérieure, réalisation d’un chasse‐roue, sécurisation de l’escalier intérieur, mise en conformité du sanitaire, signalétique liée à l’ascenseur existant, création d’un ascenseur extérieur, déplacement des prises de sol, agrandissement de la porte de la directrice du centre de loisirs, reprise du cheminement extérieur pour l’accès à l’ascenseur en RDC. Le coût de l’ascenseur (210 000 € HT) peut être réévalué à la baisse selon le choix de l’ABF sur l’aspect (actuellement prévu en verre agrafé) et l’implantation de celui-ci.Il est intégré au cout global des travaux mais ne fait pas l’objet d’une demande de subvention.

Ecole Méhul de plein air de Pantin

 

 VOCATION DU SITE 

Un inventaire du patrimoine de l’École de plein air demandé par la Ville de Pantin à Marie-Amélie Tek, architecte du Patrimoine. L’architecte a créé un modèle d’outil pratique pour un MH à l’intention des services de la ville et des usagers. Ateliers artistiques avec les enfants sur l’histoire et le programme du bâtiment (musique et danse) seront proposés.

[[CP:93500]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien