Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Ecole en bois de Ronchamp

 

 Description

L'école en bois de Ronchamp a été construite par l'architecte Henry Jacques Le Même en 1938 à proximité d’un bâtiment de style identique, qui avait été édifié lors de l’exposition de 1937 à Paris. A la demande du maire, il a été remonté à Ronchamp l'année suivante où il fait office de salle des fêtes. Ces deux édifices sont inaugurés le 27 novembre 1938. Le 16 juin 1940, lors d'un bombardement allemand, la salle des fêtes est détruite mais l’école reste intacte.

S’inspirant de l’architecture traditionnelle savoyarde, région de naissance de Henry Jacques Le Même, l’édifice, typique des années 1930, se compose d'un pavillon central devancé d'un portique situé entre deux ailes qui abritent chacune une salle de classe. Le décor extérieur est formé de motifs en relief de chevrons et de losanges.

Projet de valorisation

Située au cœur du groupe scolaire du centre de la ville, l’ancienne école est délaissée depuis quelques années, son volume ne suffisant plus à accueillir l’ensemble des écoliers de la ville et son état de dégradation étant trop important. Au regard du danger élevé pour les enfants, ils sont aujourd’hui accueillis dans d’autres bâtiments du groupe scolaire. Elle servira principalement à l’animation de la commune. Au regard de la nécessité de salles supplémentaires pour des activités périscolaires, un retour à sa fonction d’école est possible.

 

 Etat de péril

   

 

L’édifice est interdit d’accès pour des raisons de sécurité : une barrière de protection a du être installée devant, au regard de sa proximité avec l’école maternelle principalement.

La forte pente du toit a favorisé la chute de tuiles par grand vent, entraînant des infiltrations d’eau. De ce fait, les plafonds intérieurs sont dégradés et l’isolation localement imbibée est mise à mal. La toiture doit être restauré au plus tôt.

Le glacis du soubassement n’est plus totalement étanche.

Les décors en façade sont également abîmés, des lames de parement en bois étant manquantes et, au pied de l’édifice, la peinture a disparue et les parements en bois sont à nus et exposés aux intempéries.

 

 Nature des travaux

- Restauration de la couverture et de la charpente ;

- Restauration des maçonnerie et pierres de taille ;

- Restauration des menuiseries et façades en bois ;

- Peinture ;

- Mise aux normes de l’édifice : électricité, chauffage, sanitaires et accès PMR.

 

 

[[CP:70250]]

No donation received yet - please donate!