Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Domaine Dupoizat à Saint-Symphorien-d’Ozon

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Le domaine Dupoizat se compose de 3 bâtiments : une maison de maître, une orangerie agrandie par une première usine et une écurie abritant le logement du jardinier. Le tout s'organise autour d'une cour, au sein d'un parc arboré de 1,5 ha. Le domaine a pour origine une vaste propriété nobiliaire, dont l'actuel hôtel de ville (ancien hôtel de Melat) constitue la demeure principale. La famille bourgeoise acquéreur des prés attenants fait appel à un architecte originaire du lieu et qui sera un des principaux architectes lyonnais de la seconde moitié du XIXe siècle : Antonin Louvier. Les lieux n'ont pas fondamentalement évolué en un siècle et demi. En l'absence de descendant pour occuper les lieux, la ville s'est tout d'abord porté acquéreur du parc pour l'ouvrir au public, en 2011. Les bâtiments ont été achetés en 2016 pour un projet global de réhabilitation dans un « Site patrimonial remarquable », avec la présence, toute proche, de l'hôtel de ville inscrit au titre des monuments historiques.

 PROJET DE VALORISATION

Un projet d'ensemble a été défini prévoyant l'installation du pôle jeunesse dans l'orangerie avec le centre de loisirs, la création d'une salle polyvalente équipée pour des réceptions et l'aménagement de salles d'activités et de réunions dans le bâtiment des écuries, mutualisées avec les associations. Une double vocation est prévue pour la maison de maître : un centre patrimonial apparenté à un centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine au rez-de-chaussée et une galerie d'art ou des salles d'exposition à l'étage, avec l'accueil de l'association d'histoire locale « Mémoire d'Ozon », dans un bureau réservé. Le contenu scientifique des trois salles d'exposition permanente est en cours de rédaction. L'objectif est aussi de valoriser la commune, encore peu connue dans la région lyonnaise, mais qui possède un riche patrimoine urbain, le plus diversifié de tout l'Est lyonnais.

 ÉTAT DE PÉRIL

L'importance des travaux se justifie par l'importance du bâti avec plus de 1 100 m² de surface sur deux niveaux, qui doit pouvoir accueillir du public. Les planchers en bois ne sont pas adaptés à un usage public ; les locaux ne sont pas isolés et le chauffage, l'installation électrique, les réseaux (eau, gaz, électricité, assainissement) sont à reprendre intégralement. De plus, les normes incendie, sismiques et accessibilité doivent être respectées. La transformation des lieux, indispensable à la réaffectation des usages, est également conséquente et va toucher le 1er étage de la maison de maître pour créer deux grandes salles d'exposition, et le vaste bâtiment de l'orangerie, par un décloisonnement.

 NATURE DES TRAVAUX

La réhabilitation du domaine a été divisée en 15 lots.
Restauration de l’écurie et de l’Orangerie.
- Lot 3 : charpente, plancher bois, couverture, tuiles et zinguerie (2 apprentis en alternance) ;
- Lot 4 : ravalement et restauration des façades (2 salariés en réinsertion) ;
- Lot 5 : métallerie, serrurerie et occultation acier ;
- Lot 6 : menuiseries extérieures acier et verrières (3 apprentis en alternance et 1 salarié en réinsertion).

[[CP:69360]]

No donation received yet - please donate!

Add a new comment