Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Colombier et portail du site de Wendel à Hayange

Les travaux d’urgence pour ce projet sont terminés !

 

  SOUTIEN

Ce projet a bénéficié d'une aide de la Mission Bern de 56 000 €.

 DESCRIPTION

L’histoire de la famille de Wendel connue pour le développement des activités sidérurgiques, s’est conjuguée, des siècles durant, avec celle de la Lorraine et tout particulièrement de la vallée de la Fensch. Situé sur le banc communal de la ville de Hayange, l’ancien domaine de la famille de Wendel, devenu en 2002 propriété de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch (CAVF), se compose des “Grands bureaux”, des deux ailes du château de famille, restaurées aujourd’hui et devenues le siège de la CAVF, de la chapelle, du parc du château et de son colombier. 

En 1704 Jean-Martin Wendel, officier de Louis XV et régisseur des forges d’Ottange, apprend que des usines laissées à l’abandon sont à vendre sur les rives de la Fensch. Il fut le premier maître de forge d’une dynastie qui allait régner sur Hayange plus de 250 ans. En 1720, la maison inhabitable a été remise sur pied et comprenait alors un rez-de chaussée et deux étages. Puis le château va se développer au rythme de l’empire industriel. Il a ainsi été agrandi à plusieurs reprises jusqu’au début du XXème siècle puis modernisé dans les années 1920-1930 sous l’impulsion d’Humbert de Wendel. Les bâtiments d’origine dégradés ont été en partie démolis en 1935 et reconstruits dans le style du XVIIIème siècle. Le bâtiment ne connaîtra plus aucune grande transformation jusqu’au départ de Henri de Wendel en 1979. Aujourd’hui, seuls les ailes du château bâtis en pierre de jaumont, le bureau central, le colombier, les grilles d’enceintes et le portail ont été conservés.

Le colombier

Colombier du site de Wendel à Hayange

Cette tour trapue est située à l’entrée du site et est surmontée d’une toiture d’ardoise très élaborée. Bien que portant la date de 1767, cet édifice serait bien plus ancien que les chiffres en fer forgé qui y sont apposés. Ils se trouvaient sur un bâtiment disparu qui longeait le chemin et reliait le bureau central. Humbert de Wendel désirant conserver ce vieux témoignage fit apposer les chiffres sur le colombier. Il est classé aujourd’hui monument historique.

 

 NATURE DES TRAVAUX

Déplacez la bordure de droite à gauche pour découvrir les travaux

Le projet de restauration concernait le colombier, les grilles d’enceintes et le portail monumental en fer forgé qui, datant du XVIIIème siècle, sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

L'état de ces différents éléments patrimoniaux était critique et leur rénovation s'avèrait urgente : la charpente du colombier a connu un début d’incendie qui a provoqué la perte d’une panne sablière, le déséquilibre des corniches, la perte d’eau de pluie mal récoltée, l’érosion des enduits, l’humidification des maçonneries et le développement d’une végétation parasitaire. L’ensemble des châssis et la porte extérieure en bois seront à restaurer. Quant aux grilles d’enceinte et au portail, ils ont subi une corrosion importante, une instabilité au niveau des grilles et une dégradation des murs de soubassement.

 ET APRÈS ?

La Communauté d’Agglomération du Val de Fensch prévoit de faire du Colombier un espace d’exposition, un lieu pédagogique souhaitant rendre lisible l’histoire du monument mais aussi de l’ensemble du site.

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

[[CP:57700]]

18/06/2018

Don déjà acquis

1 540 €

Add a new comment