En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Collégiale Notre-Dame de Vernon

Collégiale Notre-Dame de Vernon

 DESCRIPTION

Histoire

Selon la tradition, en 1052 Guillaume Ier de Vernon fait relever l'édifice détruit entre 1047 et 1050 ; sont alors élevées les parties basses de l'abside et du chœur. L'église, reconstruite à la limite du XIe et du XIIè siècle, est consacrée en 1099 par l'évêque d'Evreux. En 1136, suite aux attaques du roi Louis VII, l'édifice est restauré. Vers 1160, Guillaume, seigneur de Vernon, institue un collège de chanoines ; on édifie alors le chœur à déambulatoire voûté d'ogives, un des plus anciens en Normandie.

En 1359, la ville est donnée en apanage à la reine Blanche de Navarre. D'importants travaux sont effectués : construction de la chapelle de la Vierge, arcades d'entrée, travée médiane du déambulatoire, croisillons, première travée de la nef, bas-côtés, façade occidentale.  Au XVIIème siècle la voûte du choeur est refaite; en 1658, le sol est surélevé de 50 cm pour prévenir de nouvelles inondations dues aux crues de la Seine. Suite à l'ouragan de 1842, la restauration de l'édifice est confiée à l'architecte parisien Durand. En 1846, le sculpteur Vangeon restaure la chapelle Sainte-Marguerite.

La collégiale présente plusieurs styles représentatifs de l'architecture religieuse du Moyen Age : parties romanes, style gothique rayonnant tardif (rose du XIVe siècle), gothique flamboyant (remplage des fenêtres), gothique tardif (élévation), éléments Renaissance (portes, chapiteaux). Le décor de la tour est représentatif du style gothique normand.

A l’intérieur de l’édifice, l’architecture élancée présente de belles dimensions : plus de 60 mètres de long pour l’ensemble, dont 34,25 mètres pour la nef, haute de plus de 20 mètres. Elle présente un plan classique en forme de croix latine mais la différence de proportions entre le chœur roman et l’élévation de la nef contribue à accuentuer le contraste entre les parties romanes sombres et les parties gothiques lumineuses. La Collégiale s’illumine grâce à un ensemble de verrières, anciennes du XIe et XVIe siècles ainsi que des vitraux modernes abstraits des années 1980.

Claude Monet a peint de nombreux tableaux représentant la collégiale de Vernon de 1883 à 1894, en suivant les variations climatiques locales.

Anecdote

En 1658, la fonte des glaces qui avaient gelé la Seine provoque une importante crue et l’édifice est inondé jusqu’au maître-autel. Une inscription sur un pilier de l’élévation nord, indique que : « l’an mil six cens cinquante huict/ce dernier jour febvrier/l’eau à Vernon, le pont rompit/et vint au pied de ce pilier ». Une autre inscitpion au niveau du bras sud évoque « l’an mil six centz cinquante huit/ Huict dégrédz des poissons, la Seine/ brisant le pont, o triste bruit/ étendit ici son domaine ».

 NATURE DES TRAVAUX

Collégiale Notre-Dame de Vernon

Les pathologies et désordres observés sur l’ensemble du monument sont les suivants :
 
- Des problèmes dans la structure ; des arcs boutants du bas-côté Nord présentent des casses, des tassements
- Des infiltrations récurrentes au niveau des terrasses, tant sur les bas-côtés Sud et Nord, qu'au niveau du déambulatoire (côté Sud). Ce défaut d'étanchéité, lié aux encrassements des terrasses (fientes et végétaux trop peu nettoyés), et à l'absence de joints, génèrent d'importantes pénétrations d'eau dans les parties intérieures
- Des couvertures usagées tant au niveau du bras Sud du transept (couverture tuiles) que du chœur ou du clocher
- Des désordres liés à l'usure du bâtiment (casses ponctuelles, desquamations, absence de têtes de pinacles, pierres fracturées au niveau de la rose occidentale...)

Collégiale Notre-Dame de Vernon

Une intervention sur la partie nord du transept a été réalisée en urgence en 2017, notamment au niveau des jointures de la toiture car la structure présentait un risque important d’affaissement. Plusieurs chapelles sont aujourd’hui fermées au public pour sécurité (en raison de la chute d’éléments de parements).

 VOCATION DU SITE

Collégiale Notre-Dame de Vernon

En 2016, la ville de Vernon crée la Fondation Abritée Vernon Patrimoine, sous l'égide de la Fondation du Patrimoine. L'action de la Fondation Abritée va être en grande partie portée sur le projet de restauration de la collégiale Notre-Dame.

Dans ce cadre, de nombreux projets d’animation et de valorisation sont déjà mis en place et de très nombreux autres vont suivre dans les années à venir : concerts, visites, conférences, salons, présentations publiques, événementiels divers, etc.

[[CP:27200]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

19/12/2018

900 €

commencer vite avant que la voute nous tombe sur la tête.

18/12/2018

Juliette Crestin

100 €

04/12/2018

300 €

26/11/2018

50 €

Il faut sauver notre patrimoine pour les générations futures !

02/10/2018

brigitte Honoré

20 €

j'espère que cette cathédrale de Vernon pourra être restaurée correctement grâce à la mission patrimoine

22/09/2018

100 €

11/09/2018

PASCALE LIVAIN

50 €

L'engagement de Mr BERN m'a touchée. Je souhaite moi aussi être acteur et le protecteur du patrimoine que nos ancêtres nous ont transmis.

02/09/2018

Marilyne Mikolajewski

50 €

Je soutien de tout coeur votre cause

31/05/2018

Dons déjà acquis

57 000 €

Laisser un message de soutien

  • Arnaud - 01/11/2018

    Le patrimoine est notre histoire et la Normandie a plein d'histoire à nous raconter alors soutenons la restauration.