Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Collège des Jésuites à Billom

© MOSSOT

découvrir

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Ce bâtiment est le premier collège de Jésuites en France. Ceux-ci ont été installés à Billom dés 1555 par l'évêque de Clermont Guillaume Duprat à son retour du concile de Trente.
Bannis en 1594, les Jésuites reviennent dans le collège en 1604. De nouveau chassés de France en 1762, ils sont remplacés par les chanoines de Saint-Cerneuf, puis des religieux jusqu’à la fermeture du collège à la Révolution entre 1791 et 1795. Il est ensuite utilisé comme établissement d'enseignement religieux, puis comme école militaire préparatoire dite école des enfants de troupe. Ce changement de destination entraîne des transformations caractéristiques de cette période militaire. Il accueille enfin un collège d'Etat entre 1963 et 1994. Depuis, l'édifice est abandonné et se dégrade peu à peu.

 PROJET DE VALORISATION

L’ancien collège des Jésuites, bâtiment emblématique de la ville, se situe dans le centre-bourg, à proximité du quartier médiéval. Des générations d’anciens enfants de troupe et de collégiens l’ont fréquenté et déplorent son abandon depuis 25 ans.
Une réflexion a été menée en 2018 sous l'égide du Grand Clermont avec l'appui d'un bureau d'études afin d'élaborer un projet relatif aux nouveaux usages de ce bâtiment. Compte-tenu de ses dimensions (7 000 m²), il est envisagé une mixité des usages, à la fois publics et privés, culturels, économiques et d’habitat, dans le cadre d’une reconquête progressive des espaces.

 ÉTAT DE PÉRIL

Le bâtiment, abandonné depuis 25 ans, est fortement dégradé. L'aile Sud a été ravagée par un incendie le 28 octobre 1998, qui a presque entièrement détruit la charpente et la couverture.

 NATURE DES TRAVAUX

Au delà des travaux d'urgence d'ores et déjà engagés avec l’aide de la conservation régionale des monuments historiques, il est nécessaire pour mettre fin à la dégradation du bâtiment de procéder à des travaux de réfection de couverture, y compris le remplacement de certains éléments de charpente.
Une dernière tranche de travaux conservatoires de mise hors d’eau et hors d’air doit être engagée.

[[CP:63160]]

Add a new comment

  • Philippe CHEMINAT, Maire Adjoint Honoraire de Billom - 18/06/2019

    Enfin un regard extérieur (et un soutien bienveillant) sur cet édifice dont les vastes dimensions font que ni la Commune siège ni même la Communauté de Communes de Billom ne peuvent s'engager à une remise en fonction. L'Etat a remis en 1994 cet ensemble au Département 63 et à la Commune dans un état de délabrement déjà bien avancé. Les moyens des collectivités locales n'autorisent en aucun cas des investissements qui dépassent leurs capacités. J'espère fortement qu'enfin quelque chose va pouvoir être réfléchi, financé et que les habitants de la Région pourront être fiers de la richesse de leur patrimoine. Je serai honoré de pouvoir apporter mes connaissances sur ce 1er Collège de Jésuites en France et ma modeste contribution.