En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Calvaire de Lestelle-Bétharram

calvaire-lestelle-bétharram

 

 DESCRIPTION

A la limite du Béarn et de la Bigorre, Betharram est un antique sanctuaire marial, bien antérieur à Lourdes. À sa chapelle baroque (XVIIème siècle), classée Monument Historique, s’est ajoutée celle dédiée à saint Michel Garicoïts (XXème siècle), elle-même inscrite. Toutes deux sont surmontées d’un Chemin de croix extérieur, le Calvaire, composé de 15 stations classées Monuments Historiques depuis 2002. 

À la place du Calvaire du XVIIème siècle qui fut détruit, Saint Michel Garicoïts a conçu cette œuvre, qu’ont achevée le père Basilide Bourdenne, architecte, et le frère Joseph Pujo, dessinateur, aidés de Joseph Delcour, sculpteur-décorateur palois. 

Treize édifices, une piéta et un ensemble de trois croix illustrent la Passion et la chapelle de la Résurrection. Huit oratoires abritent des bas-reliefs d’Alexandre Renoir, sculpteur plein de sensibilité et de réalisme : ils sont l’un des plus beaux ensembles architecturaux du territoire. Des œuvres de Butay, peintre palois, ornent les dernières chapelles. 

Chaque pierre témoigne d’un soin méticuleux, religieux ; l’élégance et la variété des dessins traduisent une riche imagination, des broderies de style roman ou gothique. 


 NATURE DES TRAVAUX

D’importants travaux sont envisagés, suivant le diagnostic complet, effectué par l’architecte en chef des monuments historiques, Stéphane Thouin, notamment, la reprise structurelle de certains édifices comprenant le démontage et la reconstruction des toitures des stations. 

Les principaux désordres des bâtis sont liés au mauvais état des maçonneries et des couvertures qui permettent des entrées d'eau. La prolifération de la végétation sur les toitures (arbres qui poussent à même les stations) et les abords des édifices a endommagé ces derniers. Cette prolifération de la végétation est aussi dû au fait que les sanctuaires n'utilisent plus le bois pour le chauffage qui permettait l'entretien de la colline. Les séismes locaux ont également provoqué, au fur et à mesure du temps, des désordres structuraux sur les façades. 

La première tranche des travaux concerne la restauration des quatre stations de départ et du cheminement pédestre. 

Il est aussi prévu le nettoyage des abords (élagage,…), des canaux naturels des écoulements des eaux pluviales, des couvertures ainsi qu’un remplacement de l’ensemble des zingueries. 

L’ensemble des éléments décoratifs : peintures, sculptures, vitraux, bas–reliefs, voûtes, grilles, vont nécessiter un traitement particulier, pour certains une dépose en atelier, pour une restauration, remise en peinture et ajout des protections, traitement anti-corrosion et décapage. 

La Communauté de Communes du Pays de Nay est maître d'ouvrage de l'opération par délégation de la commune de Lestelle Bétharram. 

 

 ET APRÈS ?

Les objectifs principaux post réhabilitation concernent l'organisation de visites, guidées par la mise en place de signalétique, d'une application géolocalisée "Patrimoine en balade", ou simplement d'une visite guidée à la demande. Ces actions sont directement portées par la Communauté de communes du Pays de Nay. Un projet de mise en valeur du site est également envisagé (éclairage du site, valorisation des espaces verts avoisinants) et est inclus dans le programme de restauration. 

[[CP:64800]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grâce à son réseau régional et départemental, la Fondation du patrimoine assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

25/10/2018

Dons Anonymes

150 €

16/09/2018

50 €

un bijou à sauvegarder. merci de nous le faire découvrir.

09/08/2018

Aurélie Bassuel

30 €

13/06/2018

Didier Moura

150 €

29/05/2018

Anciens dons

525 €

Laisser un message de soutien