En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Château de Wesserling

Château de Wesserling

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

En 1635, les princes-abbés de Murbach choisissent un point surélevé sur la moraine de Wesserling pour y construire leur pavillon de chasse.  
Entre 1699 et 1705, ce pavillon est transformé en véritable château par l’architecte Mathieu David. Lieu de villégiature, le château est de taille modeste. 
En 1762, le château entre dans sa deuxième vie, celle de la Manufacture d’Impression Textile de Wesserling. Le prince-abbé de Murbach donne son accord pour que la société Sandherr & Desmarès puisse implanter une manufacture d’indiennes au château qui devient alors le site industriel du parc de Wesserling. 
Quatorze ans plus tard, en 1776, un incendie détruit le château. La société Sandherr, devenue entre-temps Sandherr, Courageaot & Cie, ne peut financer la reconstruction et se résout à vendre le site aux Mulhousiens Nicolas Risler & Cie qui œuvre à l’agrandissement de la manufacture. Ainsi, sur les fondations de l’ancien Château, un édifice plus grand est construit où le gérant de la manufacture emménage afin de développer l’industrie cotonnière dans la vallée de la Thur. L’industrie textile de la vallée est alors en pleine expansion et Wesserling devient manufacture royale en 1783. 

Au début du XIXe siècle, la société Gros, Davillier, Roman & Cie reprend la Manufacture d’Impression Textile et engage de nombreux travaux pour moderniser le site. Dès 1798, les familles Odier, Gros, Roman et plus tard Marozeau et Petit s’installent durablement au château. Ils y resteront jusqu’à la Première Guerre mondiale. Protestants dans un monde catholique, les manufacturiers créent, sur les hauteurs de Wesserling, un monde à part avec son château, son parc et sa vie mondaine. Un monde qu’ils nomment « la colonie » et où le français est la langue imposée.  
Les ouvriers paysans y font référence sous le nom de « Petit Paris ». 

En novembre 1933, suite à la crise économique et au dépôt de bilan, Marcel Boussac et la CIC rachètent la Manufacture d’Impression Gros-Roman, qu’ils renomment Manufacture d’Impression de Wesserling (M.I.W SA). La Filature et le Tissage deviennent autonomes sous la raison sociale : Société alsacienne des tissages Gros-Roman SA avec pour administrateur Paul Monnier. 

À partir de cette époque, le départ des familles manufacturières s’accélère et les logements de la Société Immobilière de Wesserling deviennent des logements de fonction pour les gérants, ingénieurs, cadres, contremaîtres et employés. En 1986, le château, vidé de ses habitants, est progressivement laissé à l’abandon et peu à peu tombe en ruine. 

Le 14 octobre 1986, le Département du Haut-Rhin achète les actifs non industriels de l’ancienne Manufacture d’Impression Textile de Wesserling. Il s’agit des 17 hectares du Parc de Wesserling. 

En 2016, la gestion du château est confiée à l’Association de Gestion et d’Animation du Parc Textile de Wesserling (AGAPTW) sous la forme d’un bail emphytéotique de 18 ans. 

 

 NATURE DES TRAVAUX

Château de Wesserling  Château de Wesserling

Dans un état de délabrement avancé, le château de Wesserling fait actuellement l'objet d'un projet de sauvegarde. Nous espérons recueillir les moyens financiers pour œuvrer à sa restauration dans les années à  venir et ainsi pouvoir l'ouvrir aux publics. Cette restauration fait partie intégrante d'un projet global de développement écomuséal, au cœur duquel le château constituera le centre d'accueil des visiteurs à  l'entrée des 17 hectares du Parc de Wesserling Écomusée Textile. 

 

 VOCATION DU SITE

Château de Wesserling

La réhabilitation en centre d’accueil des visiteurs et d’information permettrait de raconter l’histoire du Parc de Wesserling dans sa globalité. En son sein, différentes expositions permanentes et temporaires offriront l’opportunité aux visiteurs de découvrir la richesse patrimoniale de l’ensemble du site du XVIIIe siècle au XXe siècle. Ces présentations comprendront des axes historiques et contemporains afin de mettre en avant le patrimoine industriel, la recherche industrielle, la recherche et la création textile, l’innovation technologique et le textile et l’artisanat à travers le monde. 

[[CP:68470]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien