Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Château de Vaux à Fouchères


© www.aube-champagne.com

découvrir

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Le château a été édifié par l’architecte Philippe Delaforce à partir de 1721, à la demande de la famille d’Aubeterre, sur la base de plans inspirés par l’architecte du Roi, Germain Boffrand. En 1855, il devint la propriété d’Emile Charlemagne de Maupas, député de l’Aube et ministre de la police de Napoléon III, qui y réalisa d’importants travaux de modernisation.
De conception classique, entre cour cantonnée de deux ailes de communs et jardins, il se présente sous la forme d’un corps de logis massé avec avant-corps central et deux ailes latérales symétriques. Le sous-sol abrite cuisine et communs, les deux étages principaux, les pièces nobles, et les combles, des chambres. Construit en pierre de taille pour ses façades principales et en moellons de pierre enduits pour celles latérales, son avant-corps présente un décor sculpté de qualité. L’ensemble est couvert par une toiture à brisis et terrasson couverte en ardoises et sommée d’épis de faîtage, sur une charpente en chêne du XVIIIe siècle encore très homogène.

 PROJET DE VALORISATION

Dès son acquisition en 2015, le jeune propriétaire y a installé une activité d'hébergement de groupes (90 personnes) et de réceptions (30/an). Il a également ouvert le domaine à la visite, grâce à un escape game autour du célèbre espion Vidocq, collaborateur de Maupas (10 000 entrées annuelles). Malgré son fort état de délabrement, ce patrimoine oublié est devenu le château le plus visité de l'Aube. Depuis 2017, une importante Fête rurale annuelle a vu le jour, avec plus de 10 000 visiteurs dans la journée.

 ÉTAT DE PÉRIL

Si structurellement le château a encore fière allure, l’ensemble des toitures  - couvertures, charpentes et maçonneries d’arase - est dans un état dramatique et a dû être entièrement tôlé en 1995 par la mise en œuvre d’un grand parapluie, plus étanche aujourd’hui. Les maçonneries de l’avant-corps sont très instables et sa façade Sud a en partie été démontée. Tous les planchers sont étayés, du sous-sol aux combles, en raison du pourrissement des sablières et sommiers supports. Les menuiseries encore en place sont dans un état vétuste et l’ensemble des parquets, cheminées et lambris a en grande partie disparu.

 

 NATURE DES TRAVAUX

Les travaux de restauration du clos et du couvert du château, avec la réfection de la toiture, la restauration des charpentes et des maçonneries d’arase, sont envisagés en 6 phases successives : 

- Phase 1 : Fronton du pavillon central ;
- Phase 2 : Pavillon central ;
- Phase 3 : Pavillon Ouest ;
- Phase 4 : Aile droite Ouest ; 
- Phase 5 : Pavillon Est ; 
- Phase 6 : Aile droite Est ;
- Assainissement – évacuation des eaux
- Sondages et rapports

[[CP:10260]]

Add a new comment

  • David DUMAS - 11/06/2019

    Après avoir vu le reportage "Terres de France" émission diffusée sur toutes les chaines locales, cela m'a fait découvrir un projet de rénovation absolument incroyable à réaliser.
    Il faut espérer que nombre de donateurs participeront pleinement pour mener à bien ce projet gigantesque.
    Cette rénovation marquera l'histoire de la Région de Touraine et de Ville de Tours pour les générations futures d'habitants.
    Les propriétaires ont la passion du patrimoine et mettent tout leur cœur et leur passion dans ce projet.
    Tous mes vœux de succès pour tous leurs projets.
    David DUMAS (Adjoint du Patrimoine Principal)