En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Château de Sedan

Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Véritable colosse de pierre, le château fort de Sedan est à l’origine du développement de la ville et en fait aujourd’hui la fierté. Bâti après 1424 sur un promontoire rocheux dominant la Meuse, le château primitif d’Evrard de La Marck était bien plus modeste. Ses successeurs, seigneurs puis princes de Sedan, en firent leur résidence principale et n'eurent de cesse de l’agrandir et de moderniser ses défenses. Ces évolutions n’entraînèrent pas systématiquement la démolition des constructions antérieures, ce qui fait du château de Sedan un véritable répertoire d’architecture militaire du XVe au XIXe siècle.

Le bâtiment appelé « le donjon » était à l'origine la tour d'habitation du prieuré bénédictin qui occupait le site avant l'implantation du château. Elle a sans doute été élevée vers 1300 et présente encore des éléments anciens malgré de nombreux remaniements ultérieurs : baies à huchette, portes de style gothique... Intégrée au château des La Marck, cette tour reçut sans doute dans la seconde moitié du XVIe siècle une importante construction de charpente à usage de clocher et de tour de guet, et fut nommée « tour du Beffroy ». Cette structure fut remplacée à la fin du XVIIIe siècle par la toiture actuelle, à quatre pans.  

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, des fours de siège furent aménagés contre la muraille reliant la tour de l'Est au donjon, transformé en moulin à farine. Présentant deux étages pour le stockage des farines et les fours eux-mêmes, le bâtiment d'origine fut remanié au XIXe siècle (reconstruction de l'étage à quatre arcades), les sept petits fours d'origine étant remplacés par trois grands fours qui permettaient de fabriquer 300 rations quotidiennes de pain pour la troupe occupant le château.

 

 NATURE DES TRAVAUX 

Cédé par l'Armée à la Ville de Sedan en 1962, le château a connu plusieurs campagnes de restauration qui ont permis de réhabiliter progressivement la majeure partie de la forteresse. Les derniers travaux datent de 2015 et ont consisté à assurer le clos et le couvert du casernement nord-est afin de le préserver, sans toutefois s'étendre aux aménagements intérieurs. 

Jouxtant ce bâtiment, le donjon et la salle des fours sont les dernières parties du château à ne pas avoir été restaurées. Le donjon est actuellement couvert d'un toit en tôles, provisoire et sensible aux intempéries, la salle des fours a quant à elle perdu sa toiture à la fin du XIXe siècle, mais a conservé intactes toutes ses cheminées et ses fours. Ces deux bâtiments mais surtout la salle des fours présentent d'importantes infiltrations mettant à mal la maçonnerie et l'aménagement intérieur. Ni l'utilisation actuelle comme espaces de stockage, ni les toitures dégradées ou absentes ne mettent en valeur ces deux bâtiments à l'intérêt historique manifeste.

Le programme global des travaux de restauration du château fort intégrant les aménagements intérieurs se monte à 2 060 000 € HT.

La première tranche de travaux permettant de mettre hors d'eau le donjon et la salle des fours s'élève à 610 000 € HT. Malgré les efforts importants des partenaires financiers (DRAC, Région...), le plan de financement de cette opération n'est pas assuré.

Réhabiliter et aménager cet ensemble situé au cœur du site fortifié permettrait non seulement d'achever la restauration du château fort mais également de renforcer son attractivité.

 

 VOCATION DU SITE 

Le château fort de Sedan est le premier site touristique des Ardennes (en nombre d'entrées). Ouvert au public en 1995, il propose un circuit de visite, rénové en 2013, qui s'articule autour de deux thèmes : « les fortifications » et « Sedan, une principauté ».

Des animations comme le festival médiéval (mai) et les tournois de chevalerie (période estivale) viennent compléter cette offre.

Aménagé en 2004 dans le magasin Fabert, le logis du lieutenant du roi et le casernement nord, l'Hôtel Le Château fort **** comprend 54 chambres, une salle de restaurant, une salle de réunion, un bar et une salle de réception.

La SEML Château et Compagnie, chargée de l'exploitation du site, dispose également de salles ouvertes à la location, pour des événements familiaux ou culturels tels qu'expositions ou colloques.

Le projet actuel vise à renforcer la vocation touristique du château fort, en le dotant de nouveaux équipements en lien avec l'hôtel ou le circuit de visite.

[[CP:08200]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien