En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Château de Rochefort

 DESCRIPTION

Le château de Rochefort est une des rares traces de la période « pré-renaissance » en France, Construit  sur l'emplacement de places-fortes plus anciennes, et campé sur un éperon rocheux, l'édifice est constitué de deux grandes parties : le logis seigneurial avec ses six tours ; les communs, habités jusqu’en 1956.

Daté du XIIe ou XIIe siècle, la construction vraisemblable d’un premier château commencerait au XIIe siècle, comme le suggère l’existence d’un manuscrit daté de 1196, mentionnant le nom de « Rupes Fortis » (Roche forte), nom d’une seigneurie, dont le premier seigneur s’appelait Eymon. 

On trouve des mentions des noms des seigneurs de Rochefort dans les textes d’archives au XIIIème, la seigneurie est rachetée par Jacques Coictier, chambellan de Louis XI après avoir été démantelé sur ordre du Duc Jean Sans Peur. Fin XVème siècle ; Jacques Coictier a édifié le logis noble. En 1501, le château est racheté par la famille de Rochefort qui a possiblement édifié l’extension Ouest du corps de logis et de la chapelle, puis le château est acquis par Denis Languet, procureur au parlement de Dijon. Au XVIIè siècle, on construit probablement le corps de logis du massif d’entrée,  la terrasse haute et le mur de soutènement « à niches ».  

Vers 1789, le château est racheté par la famille de La Guiche, propriétaire jusqu’en 2017.  

Dans les années 70, le château bénéficie pour la première fois d’un projet de protection qui débouche sur un échec, le laissant à l’abandon et à la dégradation pendant quelques années. En 1974, le site est classé au titre des Monuments Historiques. C’est en 2002 que voit le jour l’association « Les clefs de Rochefort », membre de l’Union REMPART, composée par un collectif de citoyens qui mèneront des travaux portés sur l’entretien du site et la sécurisation de celui-ci afin d’éviter les intrusions. Une action de valorisation a également été entreprise par la mise en place d’une fête médiévale annuelle, des conférences présentant ce site remarquable. En 2015, l’Etat demande aux propriétaires de procéder à des travaux d’urgence de stricte conservation. En 2016, les propriétaires entament une procédure judiciaire contre l’Etat et perdent leurs procès. Le 06 décembre 2017, la famille de Laguiche, vend à l’euro symbolique le château à l’association « des Clefs de Rochefort ». L’acte de vente a été signé le 6 décembre 2017. La campagne de travaux d’urgence programmée sur 3 tranches devrait permettre la réouverture de ce site unique sur ce territoire. Pourtant malgré une aide de 50% apportée par l’Etat, l’association cherche par tous les moyens des partenaires privés pour pouvoir honorer sa mission.

chateau-de-rochefort NATURE DES TRAVAUX

Château de Rochefort

Le monument présente un état de péril imminent en raison de la prolifération de la végétation sur les maçonneries, de l’effondrement des toitures du châtelet d’entrée et de la dislocation des maçonneries.

L'association propriétaire a missionné M. Christian Laporte, architecte du patrimoine, qui a réalisé en avril 2015 l’étude de sauvetage et mise en sécurité des vestiges. 

La première tranche portera sur la pose d’une couverture provisoire en tôles sur les toitures du logis d’entrée. Le frettage des maçonneries du mur de refend entre les salles 02 et 03 du logis noble. La reconstitution des maçonneries effondrées de la tour Sud du massif d’entrée. Le démontage-remontage de la souche de la cheminée de la tour Sud-Ouest du logis noble. 

chateau-de-rochefort VOCATION DU SITE

Château de Rochefort

Le projet global des Clefs de Rochefort est double : 

1. Les Communs

La restauration des communs devrait permettre à l’association de mener tout au long de l’année des actions d’animation de son territoire par l’ouverture des différentes salles. Au rez-de-chaussée : salle d’accueil, salle de restauration avec le four à pain. A l’étage, plusieurs espaces dédiés pour des expositions, des conférences et des actions pédagogiques.  

Au-delà de ces actions pérennes, l’association souhaite valoriser les métiers d’art et de l’artisanat bourguignon en offrant ces espaces pour permettre à ces artisans d’avoir une vitrine au sein même de ce château. 

Tout au long de la restauration des communs, l’association aura comme priorité : 

- de rendre les abords du château accessibles et sécurisés pour le plus grand nombre avec des aménagements piétonniers et un balisage du site ;
- de coordonner les interventions des professionnels et à celle des chantiers de bénévoles ; 
- d’animer le site par l’organisation de manifestations avec pour thème les métiers d’art et l’artisanat bourguignon ;
- d’organiser des visites pour tous. 

2. Le logis seigneurial 

La cristallisation du logis seigneurial : cette partie ayant la particularité d’être classée en tant que ruine ne permet pas d’envisager une quelconque restauration au mieux des installations contemporaines qui symboliseront les différents espaces pour permettre aux visiteurs de prendre conscience des volumes. 

L’association souhaite mettre en place un thème fort propre au château avec une vision contemporaine : « Rochefort, une forteresse pleine de richesses », et souhaite définir à travers ce projet ce que représente un château au XXIe siècle.  

Le projet ambitieux de ce collectif de citoyens que compose l’association des Clefs de Rochefort ne pourra voir le jour qu’avec le soutien de tous les acteurs publics et privés.

[[CP:21500]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grâce à son réseau régional et départemental, la Fondation du patrimoine assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

28/11/2018

150 €

Bravo pour votre beau projet

26/11/2018

Nathalie Laviron

5 €

04/11/2018

Yves Delachaume

50 €

01/11/2018

150 €

Un beau projet qui mérite le soutien du plus grand nombre .

29/10/2018

Françoise Charlaix

200 €

Bravo pour votre courage. Je vous souhaite de pouvoir mettre à lʼabri le plus vite possible les beaux éléments que vous avez eu la gentillesse de nous montrer lors de notre visite.

28/10/2018

frederic chappuis

50 €

quel est la priorite ? merci

21/10/2018

Benoit Méheux

50 €

30/09/2018

Alexandra Spühler

40 €

29/09/2018

Jean-Claude Quanquin

35 €

28/09/2018

maryse joire

50 €

Laisser un message de soutien

  • Patrick Giraudeau - 28/10/2018

    C'est de restaurer la couverture du massif d'entrée afin de permettre à nouveau aux visiteurs de voir l'intérieur du château