En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Château de Beaufremont

Château de Beaufremont

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Présentation

Situé au sud-est de Neufchâteau et à l’ouest de Bulgnéville et de Châtenois, demeure des premiers ducs de Lorraine, Beaufremont appartenait au Moyen Age à la partie vosgienne du Bassigny, région limitrophe à la lorraine et à la Champagne. 

Cette situation a conféré au château une importance stratégique particulière du fait de la proximité de la haute vallée de la Meuse qui matérialisait la frontière entre les principautés lorraines : duché de Lorraine et comté de Bar à l’est, comté de Champagne à l’ouest et duché de Bourgogne au sud, sous l’emprise du Saint Empire Romain Germanique. 

Le château fort dont les bases remontent au Vème siècle comptait jadis dix-huit tours, deux enceintes, trois ponts-levis et des murailles environnées de larges fossés taillés dans le roc. Sa construction et sa superficie considérable en avait fait une des plus vastes demeure féodale de la Lorraine.

Au cours des siècles, le site a subi plusieurs transformations successives (courtines reconstruites aux XIIIe, XIVe et XVe siècles) ainsi que la reconstruction du corps de logis au début du XVIe siècle pour Claude d'Arberg. 

Le château est démantelé en 1634 (datation par travaux historiques) lors de la Guerre de Trente Ans. 
Un colombier, situé à l'extérieur des murs d'enceinte, est construit en 1607 et transformé en chapelle Saint-Joseph en 1870. Cette dernière a fait l’objet d’une restauration à l’occasion d’un chantier d’insertion en 2005.

Château de Beaufremont

Historique du projet

A la suite de l’étude préalable réalisée par T. Algrin, ACMH en 1997, une campagne de consolidation a été effectuée sur l’ancien corps de logis. Ces premiers travaux menés sous la conduite de PY. Caillault en 2000, ont consisté à la mise en œuvre de cintres, d’étrésillons et de clôtures provisoires de baies. Un début de confortation définitive a permis à cette occasion de contenir les dévers des murs par remaillage des fissures, régénération interne des maçonneries et mise en œuvre de tirants. Une partie de parement en pierre de taille à l’ouest de la façade principale a dû être démontée. Le calepin de dépose a été dressé et un étaiement a été mis en place dans la brèche.

A l’issue de ces travaux, une nouvelle étude a été réalisée en novembre 2002 par P. Bortolussi, ACMH, pour continuer la restauration de l’ancien corps de logis. La réalisation des travaux a été ajournée en attente de financement. 

Pour la continuité de ce projet, cette étude est en cours de réactualisation par P. Bortolussi suite aux aléas climatiques important de février 2016 qui ont fortement endommagé le corps de logis.

 

 NATURE DES TRAVAUX

Château de Beaufremont

Réalisation de différentes tranches de travaux :
- 1ère tranche : mesures d’urgence (sécurisation, déblaiement et couverture provisoire du corps de logis)
- 2ème tranche : élévations extérieures du corps de logis (maçonnerie pierre de taille)
- 3ème tranche : toiture du corps de logis (charpente, couverture)
- 4ème tranche : restauration des intérieurs du corps de logis (menuiseries, vitraux, décors muraux)
 

 VOCATION DU SITE

Château de Beaufremont

Par l’ouverture au public, ce projet a pour but principal la mise en valeur de l’ancien corps de logis pour participer à la promotion du patrimoine régional par des actions culturelles et touristiques. 

[[CP:88300]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien