Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Château d’Eau du Corbusier à Podensac

© Association G5

découvrir

INTÉRÊT PATRIMONIAL

Construit à Podensac en 1917 par Charles Edouard Jeannet , dit Le Corbusier, le château d’eau en béton armé marque le début de sa carrière en France. Il fut désaffecté après la Seconde Guerre Mondiale, mais alimentait auparavant le Parc de Chavat. Situé au bord de la Garonne, le jardin du parc de Chavat s’étend sur plus de cinq hectares. « Trésor des Graves », le parc a été inscrit aux Monuments Historiques en même temps que l’édifice de Le Corbusier le 23 Juin 2006. C’est en 1987 que l’association d’architectes « le Groupe des Cinq » achète l’édifice pour le préserver. Il est aujourd’hui inoccupé mais sera bientôt rénové et aménagé sous son impulsion pour devenir une résidence d’artistes. Sa particularité propre au Corbusier a été de créer une gloriette sous la cuve qui était un lieu de repos (bibliothèque).

PROJET DE VALORISATION

Le projet de rénovation du Château d’eau vise tout d’abord été à réouvrir ce site au public. Tout proche de Bordeaux et situé sur la région des Graves, c’est un terrain propice au développement culturel. Pour cela, la mise en place d’un espace d’art transversal et d’un programme de résidence d’artistes en offline sont prévus. La restauration se veut fidèle à son auteur et à son commanditaire : « le mélange de l’architecture et de l’art se verra diffuser à différents niveaux des sons, des lumières et des ondes ». Ce projet à rayonnement régional aura donc pour vocation d’en faire un lieu de rencontre et d’échanges, qui sera un véritable vecteur économique pour la ville de Podensac et la grande région Aquitaine.


© Association G5

ÉTAT DE PÉRIL

Le Château d’Eau est aujourd’hui fermé au public à cause de son état qui nécessite de gros travaux de rénovation intérieure et extérieure.

Sa façade extérieure ainsi que l’intérieur est vétuste, les fenêtres de la gloriette sont à restaurer. Avec les années, le béton s’est effrité, le bois des fenêtres et des portes est abîmé ce qui engendre une mauvaise isolation  des lieux et donc de l’humidité. L’escalier hélicoïdal qui permet d’accéder jusqu’à la Gloriette nécessite un renforcement. Les garde-corps, le carrelage du sol de la gloriette, l’escalier d’accès à la terrasse et cette dernière sont à restaurer.

NATURE DES TRAVAUX

- Restauration de l'extérieur du bâtiment, les bétons, les modénatures, les balcons seront restaurés à l'identique, la corniche, les colonnades, l’étanchéité de la terrasse et restitution de l'édicule. 

- La restauration des hublots, du fût central, de la porte d'entrée, des 8 fenêtres de la gloriettes et hublots ainsi que la porte d'accès de l'édicule.

- Puis la restauration intérieure du château d'eau, le sol du rez-de-chaussée, de la gloriette, l'intérieur des cuves, l'escalier béton et ses paliers, tous les ouvrages en béton...

[[CP:33720]]

Add a new comment