Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Chapelle Notre-Dame des cyclistes à Labastide d'Armagnac


© Tourisme Landes

découvrir

INTÉRÊT PATRIMONIAL

La chapelle de « Notre dame des cyclistes » est bâtie sur le site archéologique d’une villa gallo-romaine du Bas-empire, objet de plusieurs campagnes de fouilles au cours des périodes 1959-60 et 1970-78. Des chercheurs font état de la présence sur le site d’un édifice chrétien dans le courant du XIe siècle. La construction de l’église actuelle remonte probablement au XIVe siècle. Elle fut pillée et partiellement démolie en 1569. Entre 1572 et 1749 elle fut rétablie comme paroisse indépendante et définitivement rattachée à Labastide d’Armagnac après la Révolution. Presque abandonnée au cours de la première moitié du XXe siècle, elle a été remise en état à la fin des années 1950. Témoignage du patrimoine historique, lieu de culte et musée dédié à la « petite reine »  et aux passionnés de cyclisme, la chapelle a le statut de « sanctuaire national du cyclisme ».

© Tourisme Landes

PROJET DE VALORISATION

La priorité est de protéger la chapelle ainsi que les objets exposés de la détérioration en raison de la dégradation de la bâtisse et de l’humidité ambiante, tout en améliorant la sécurité des lieux. La commune et l’association « Les amis de Notre Dame des Cyclistes » réfléchissent à la possibilité de créer à proximité un local permettant de stocker, conserver et exposer dans de meilleures conditions les objets et dons qui continuent à affluer malgré la saturation de l’espace disponible dans la chapelle.

ÉTAT DE PÉRIL

L’état actuel de conservation de l’édifice présente les problématiques suivantes :

- Un mauvais état de la façade occidentale, fortement dégradée par les intempéries
- Des attaques d’insectes xylophages et des défaillances structurelles dans la charpente du clocheton
- Une importante humidité à l’intérieur du monument, posant des problèmes de conservation des objets exposés.

Ces travaux sont indispensables pour arrêter la dégradation de la bâtisse et pour assurer la protection et la conservation des objets et documents.

© Tourisme Landes

NATURE DES TRAVAUX

Restauration des faces extérieure et intérieure de la façade occidentale. Un traitement anti termites est indispensable. La couverture appelle un bon remaniement. Les faces Nord et Est des parois en pans de bois du clocheton nécessitent des interventions diverses en restauration. La transformation d’un système de recueil des eaux pluviales en un système de caniveaux de surface paraît adapté. Les fenêtres sont à équiper de parties ouvrantes pour améliorer la ventilation naturelle de l’intérieur du monument.

[[CP:40240]]

Add a new comment