Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Bergerie-grange à foin et poulailler à Salles-Argelès

 

  Description

Situé au cœur du village touristique de Salles-Argelès, cet ensemble agricole est représentatif de l’essor économique de ce territoire rural dès la fin du XVIIIe siècle. Il est composé d’une maison bigourdane de la fin du XIXe siècle utilisant des matériaux coûteux, à l’instar des maisons bourgeoises édifiées en ville, d’une bergerie-grange, d’un poulailler avec une loge à cochons et d’un puits architecturé. La bergerie et le poulailler ont été édifiés au début du XIXe siècle, sur un terrain adjacent à l’ancienne maison d’habitation, détruite pour y construire la maison bigourdane actuelle. Les murs de la bergerie ont été montés avec des pierres locales, trouvées sur place, liées avec de la terre argileuse et de la chaux. Les chevrons de la toiture, en frêne local, proviennent de la forêt de Salles. Les ardoises de la couverture sont issues des carrières avoisinantes.

Projet de valorisation

La bergerie-grange abrite les brebis et agneaux au rez-de-chaussée, tandis que l’étage sert à entreposer le foin. Visible à l’occasion de balades autour du village de Salles, cet ensemble architectural fera également l’objet de visites extérieures lors des Journées européennes du patrimoine. Il pourra également s’intégrer dans un parcours de visites réalisé par la commune ou la Réserve naturelle régionale du massif du Pibeste-Aoulhet autour de thématiques variées : architecture rurale en Bigorre ou architecture et activités agricoles par exemple.

 

  Etat de péril

La maison bigourdane est dans un bon état général, ayant fait l’objet de travaux de toiture il y a quelques années. Les toitures du poulailler-porcherie et de la bergerie-grange, sont elles dans un état sanitaire inquiétant. En effet, le maintien des ardoises des toitures n’est plus assuré et ne permet plus une mise hors d’eau des bâtiments. Malgré des travaux sommaires, le renouvellement complet des toitures est désormais indispensable pour assurer leur pérennité.

 

  Nature des travaux

- Réfection de la toiture de la bergerie-grange : couverture en ardoises naturelles et reprise des lucarnes à l’identique ;
 
- Réfection de la toiture du poulailler-porcherie : couverture en ardoises naturelles.
 

[[CP:65400]]

No donation received yet - please donate!