Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Atelier de finition et grange à charbon à Brocas

 

 Description

Le site industriel des Forges de Brocas est fondé en 1830 par Dominique Lareillet, conseiller général et maître de forge. L'entreprise connaît une certaine expansion dans les années 1850 grâce au chemin de fer. Elle se consacre essentiellement à la production de mobilier et objets à usage domestique (fer à repasser, coupe de fruits, etc.). Le site, niché dans un écrin de verdure alliant patrimoine naturel et bâti, est constitué de plusieurs bâtiments dont la grange à charbon et l’atelier de finition qui était à l’époque le local de travail des ouvriers. Les forges ont fermé en 1904. Une association a été créée en 1989 pour valoriser le travail des forgerons par l’ouverture d’un Musée des Forges, travaillant notamment en partenariat avec l’écomusée de Marquèze à Sabres.

Projet de valorisation

Le Musée des Forges est actuellement situé dans une ancienne minoterie, un lieu peu accessible, exigu et non contemporain à l’époque des forges. C’est pourquoi la municipalité et l’association souhaiteraient l’installer dans l’atelier de finition après sa restauration. Ce projet permettrait de sauvegarder les collections du musée et de le moderniser pour le rendre plus attractif.

La mise en valeur de ce patrimoine industriel permettra de compléter l’offre touristique et culturelle en présentant un autre aspect de l’histoire landaise en synergie avec deux autres lieux du territoire, témoins du passé et du présent industriels : Graine de Forêt à Garein et l’atelier des produits résineux à Luxey. Cette restauration participera au développement touristique et culturel de ce territoire rural.

 

 Etat de péril

       

La grange à charbon, dont la superstructure en charpente bois avait fait l’objet d’une mise sur étaiements provisoires avant la tempête de 1999, présente aujourd’hui un état de dégradation très avancé qui devient extrêmement préoccupant.

Il en va de même pour l’atelier de finition : la partie haute (façade Est) est couverte mais présente de nombreuses fuites qui altèrent la charpente, tandis que la partie basse (façade Ouest) est découverte.

L’édifice est aujourd’hui fermé au public en raison de son délabrement avancé.

 

 Nature des travaux

Les travaux consisteront à mettre hors d’eau et en sécurité les deux édifices. Ils concerneront principalement maçonnerie, charpente, couverture et menuiseries :

- Tranche 1 : intervention en conservation des façades et toitures de la grange à charbon (2020) ;
 
- Tranche 2 : intervention en conservation des façade de l’atelier de finition (2021) ;
 
- Tranche 3 : intervention en restauration des toitures et menuiseries de l’atelier de finition (2022).
 

La commune souhaite également lancer une étude d’ingénierie culturelle en vue de la création d’un véritable produit patrimonial autour des forges, et ce, dès 2020 (montant estimatif de l’étude : 30 000 €).

 

[[CP:40420]]

No donation received yet - please donate!