Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Anciens réfectoires Menier à Noisiel

 SOUTIEN

Ce projet a bénéficié d'une aide de la Mission Bern de 58 000 €.

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Les anciens réfectoires, bâtis par les industriels Menier d’après les plans de Louis Logre en 1884, à proximité de la chocolaterie à la fin du XIXe siècle, sont situés au cœur de la cité ouvrière. Ils témoignent de l’ambitieux projet social de ces industriels. Lieu de sociabilité, les réfectoires permettaient autrefois aux ouvriers de déjeuner à l’abri et accueillaient diverses activités culturelles et de loisirs, bals, conférences, projections cinématographiques, bibliothèque, répétitions de l'harmonie de l'usine. L’intérêt porté par les industriels au bien-être ouvrier s’affirme au travers de la qualité architecturale de l’édifice. Cette construction de briques rouges et jaunes formant motifs est ornementée de frises de carreaux de grès cérame et surmontée d’une toiture aux tuiles colorées. La terrasse est transformée en cinéma dans les années 1920.

 PROJET DE VALORISATION

Acquis par la commune après le départ des Menier, le projet porté par la ville de Noisiel ambitionne de faire des réfectoires un équipement de proximité convivial, offrant des espaces aux associations et comprenant des espaces dédiés aux événements culturels et touristiques municipaux. Ces fleurons de l’architecture industrielle témoignent de tout un pan de l’histoire sociale européenne et ont contribué à l’obtention du label Ville d’art et d’histoire.

 ÉTAT DE PÉRIL

Victime des ravages du temps, les réfectoires sont aujourd’hui fermés au public. Ils sont dans un mauvais état général, principalement en raison de la vétusté des couvertures et du réseau de collecte des eaux pluviales. Ces défaillances ont considérablement altéré les charpentes et introduit de l’humidité dans les maçonneries et les menuiseries. Les élévations présentent un encrassement général, une dégradation des joints et la perte des élément décoratifs ne permettant plus la lecture du décor.

 NATURE DES TRAVAUX

Les travaux envisagés permettront, dans un premier temps, de restaurer les charpentes et couvertures, notamment en restituant la couverture d’origine du pavillon central en tuiles mécaniques vernissées et ses lanterneaux.

[[CP:77186]]

13/06/2020

Benoît MORITZ

50 €

10/03/2020

Dons anonymes

1 630 €

23/12/2019

550 €

18/11/2019

3 065 €

11/11/2019

Laurent MICHEL

100 €

13/10/2019

50 €

18/09/2019

Roger BERTHAUT

100 €

13/09/2019

940 €

10/09/2019

Daniel VACHEZ

100 €

31/07/2019

2 250 €

Add a new comment

  • Pascale - 19/01/2020

    J'espère que ce patrimoine exceptionnel pour notre commune sera sauvé. Merci à tous ceux qui soutiennent ce beau projet.