En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Ancienne poudrerie de Sevran-Livry

 
 
 
Poudrerie de Sevran
© Département de la Seine-Saint-Denis
 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

La construction de la poudrerie de Sevran-Livry débuta sous le Second Empire et se poursuivit durant toute son existence au gré des besoins en production de poudres, explosifs et matériaux propulsifs. En 1973, l’activité cesse, 90% du site sont reconvertis en parc forestier, le reste conservé par le ministère des Armées pour y loger son personnel et y installer un musée associatif des poudres.

Parmi la dizaine de poudreries que compta la France, celle de Sevran-Livry reste la plus emblématique. Première poudrerie à utiliser la vapeur pour alimenter les ateliers, elle servit de modèle aux autres établissements. Poudrerie pilote, elle fut également chargée de l’expérimentation des nouvelles poudres, accueillit un champ de tirs pour la Marine ainsi que plusieurs laboratoires de recherche. Alfred Nobel lui-même utilisa les terrains pour y tester certaines de ses inventions.

L’exemplarité technique et scientifique de la poudrerie de Sevran-Livry se traduit également dans la composition paysagère du lieu. Des architectures de grande qualité, souvent monumentales, se mêlent à des éléments de paysages naturels issus de la forêt primitive de Bondy (chênes) ou aménagés par l’homme (buttes de terres/merlons, mares, etc.) pour former un ensemble unique.

Enfin, en plus d’occuper une place importante dans l’histoire nationale, la poudrerie de Sevran-Livry représente également un pan important de l’histoire locale. Les poudriers qui habitaient à proximité du site ont constitué une communauté très forte, dont les traditions sont encore perpétuées par certains membres notamment au moment de la Sainte-Barbe.

Poudrerie de Sevran

© Département de la Seine-Saint-Denis

 NATURE DES TRAVAUX 

Sur les 30 bâtiments encore en place de l’ancienne poudrerie (sur les 300 existants au plus fort de l'activité), une dizaine se trouve actuellement dans un état de péril plus ou moins avancé.

L’absence d’entretien régulier, en particulier sur les bâtiments aujourd'hui peu ou pas exploités, a généré diverses dégradations du clos et couvert (couvertures dégradées, pathologies variées,...) et, dans certains cas, d’importants désordres structurels. L'accélération de la détérioration du bâti place l'ensemble du site face à des risques rapides de disparition d'ensembles patrimoniaux emblématiques pour la préservation de la mémoire et de l'identité du site.

En 2018, suite à l’attribution d’une Dotation de soutien à l’investissement public local par l’Etat, trois bâtiments en péril vont plus spécifiquement bénéficier de travaux d’urgence. Une vaste halle métallique (ancien hangar à caisses de poudres) dont la couverture de tuiles se déteriore au point d’affecter la stabilité de la structure doit être restaurée dans l’attente d’une reconversion pérenne. Un ancien magasin de stockage des poudres très endommagé par la tempête de 1999 a été condamné, conduisant à la fermeture du centre de loisirs qu’il abritait jusqu’alors. Couverture, charpente et murs vont subir des travaux de mise en sécurité afin de stabiliser les dégradations. Enfin, un important chantier de dépollution et rénovation va être lancé sur un dernier bâtiment, ancien laboratoire des poudres, en vue de retrouver sa dernière vocation de centre de loisirs.

En 2019, des travaux de réfection de toiture et de restitution de modénature devront être réalisés sur deux autres bâtiments du parc forestier, anciens vestiaires et réfectoires de la poudrerie aujourd’hui affectés à l’accueil. Les problèmes d’infiltration d’eau que n’ont jamais résolu les interventions ponctuelles ont progressivement endommagé l’ensemble de la couverture et les chénaux, puis dégradées les corniches et façades.

Poudrerie de Sevran

© Département de la Seine-Saint-Denis

 VOCATION DU SITE 

Dans le cadre de la convention de gestion octroyée par l’Etat, le Département de la Seine-Saint-Denis s’est engagé à développer un projet ambitieux sur le parc forestier afin de garantir l’avenir de ce patrimoine naturel et culturel unique, qui accueille plus d’un million de visiteurs par an. Assurant le maintien des fonctions actuelles du site (espaces de loisirs en plein-air , lieu de sensibilisation à l’environnement et au patrimoine, pratiques sportives…) ce projet offrira également une nouvelle dynamique répondant tant aux enjeux métropolitains (future gare du Grand Paris) qu’aux besoins quotidiens du parc. De nouveaux équipements et dispositifs d’animation sont aujourd’hui à l’étude et donneront prochainement lieu à un Appel à manifestation d’intérêt.

Sur les cinq bâtiments faisant l’objet de la candidature, seuls les anciens laboratoires et vestiaires retrouveront leur vocation de centre de loisirs et d’accueil une fois la première tranche de travaux effectuée. Pour les deux autres, des études de pré-programmation seront conduites parallèlement à la première phase afin de définir leurs futurs usages.

[[CP:93410]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien