En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Ancienne maison de plaisance du baron Ménager

Ancienne maison de plaisance du baron Ménager, dites "les terrasses" de Germigny l'Evêque

 DESCRIPTION

Cette résidence d’été, d’architecture typiquement briarde, fut la propriété  des familles CLAUDIN, de PERTHUIS, MENAGER, REGNARD...  
Située à Germigny l’Evêque (ancienne résidence d’été de l’eveché de Meaux), cette propriété était à l’origine un moulin au XVème siècle environ, exproprié en 1830 pour ne pas gêner la navigation sur la Marne. La maison principale date du XVIIIème siècle et a été louée à Mgr de POLIGNAC pendant la construction du palais épiscopal entièrement détruit à la Révolution.

M. REGNARD, Maire de la Ferté sous Jouarre, et Mme REGNARD née Alexandrine MENAGER proriétaire de cette résidence d’été, ont reçu Louis XVI, Marie Antoinette, le Dauphin et leur escorte lors du retour de la fuite de Varenne. Protégés et hébergés par M. et Mme REGNARD, chez qui ils ont pu trouver repos et souper. La Reine remarquant les égards et les attentions d’Alexandrine lui dit : « Je reconnais la maîtresse de maison aux soins qu’elle veut bien prendre de nous », laquelle lui répondit : « Madame, j’ai cessé de l’être, depuis que leurs Majestés ont daigné s’y arrêter. » 

Leurs tombes sont abritées par un cèdre remarquable dans cimetière MENAGER annexe de la proppriété, jouxtant l’église de Germigny. Depuis 20 ans, les propriétaires ont entrepris un gros travail de « reconquête », restauration des bâtiments et du parc. Le Domaine fut un P. C. Kommandantur allemand bombardé en 1940. Puis, devenu annexe d’une exploitation agricole, il est dévasté par la tempête de 1999. De lourdes dépenses ont été entreprises sans aucune aide financière et dans un environnement urbain menaçant. Le domaine est inscrit Monument Historique depuis 2015.

 

 NATURE DES TRAVAUX 

Avec l’aide d’un architecte du patrimoine, et du service de l’Unité Départemental de l’Architecture et du Patrimoine (Architecte des Bâtiments de France),  un important programme de travaux a été chiffré afin de sauver les modénatures, corniches et crépis en plâtre-chaux du bâtiment principal. Ces lourds travaux s’élèvent à 422 000 € ! Plusieurs subventions publiques sont sollicitées (Etat, Région et Département) mais il reste 100 000 € à trouver par les propriétaires. 
Suite aux dernières intempéries, nous sommes passés du stade de « d’urgence à celui de "péril". 

 

 VOCATION DU SITE 

Cette restauration doit permettre de sauvegarder un des phares du passé du Pays de Meaux. La « rose Bossuet-Aigle de Meaux » est née et a été lancée dans ce jardin.

Sur le territoire du domaine, situé dans une boucle de la Marne, un projet de « resort nature » est envisagé. Il est programmé en concertation avec l’intercommunalité, le Département 77 et la Région Ile de France, afin de contribuer a l'animation du territoire du Pays de Meaux, tout en respectant l’authenticité des sites et du village. 

[[CP:77910]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien