Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Ancienne abbaye de Longuay

Abbaye de Longuay
© Conseil régional Grand Est J.Philippot
 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 SOUTIEN

Ce projet a bénéficié d'une aide de la Mission Bern de 78 000 €.

 DESCRIPTION

Située en Haute Marne, l’abbaye de Longuay est nichée au cœur d’un dense espace boisé, en contrebas de la route entre Dancevoir et Aubepierre sur Aube.

En 1102, Chrétien de Leuglay et ses deux neveux fondent, avec l'aval de l'évêque de Langres, Robert Ier de Bourgogne, une maison hospitalière. La notoriété est telle qu’en 1136 l’évêque de Langres, régularise la situation des Frères Hospitaliers de Longuay en mettant leur vie en conformité avec la règle de Saint-Augustin. Les Frères Hospitaliers deviennent ainsi Chanoines Réguliers.

En 1149, le pape Eugène III propose l'agrégation des Chanoines Réguliers de Longuay à l'ordre cistercien et confie la mise en œuvre de cette mesure à Bernard de Fontaine, devenu Bernard de Clairvaux et son cousin Godefroy de Rochetaillée, évêque de Langres. Le 4 mars 1149, Longuay devient ainsi cistercienne et 58ème fille de Clairvaux.

Au cours de son histoire, on distingue une première période faste pour l'abbaye qui connaîtra son apogée au XIIIème siècle. Puis, comme pour toutes les abbayes cisterciennes, le déclin se fait sentir dès la seconde moitié du XIIIème siècle.

Après la révolution en 1790, les six derniers moines du monastère et l'abbé commendataire sont expulsés suite au décret ordonnant la vente des biens du clergé, devenus propriétés nationales. Plusieurs propriétaires privés vont alors se succéder. C’est en 1972, que Monsieur et Madame Claude Strabach acquièrent l'ancienne abbaye, restée dans la famille depuis.

 
Chapelle vers l'ouest
Abbaye de Longuay 
 
© Drac grand Est CRMH Gilles Vilaine
 

 

 
Ancien chauffoir
Abbaye de Longuay
© Drac grand Est CRMH Gilles Vilaine

 

 NATURE DES TRAVAUX

Au cours des siècles, les bâtiments ont subi les affres du temps et des travaux d’urgence sont à prévoir afin de préserver l’édifice. Les couvertures du bâtiment, des convers et du pigeonnier doivent être reprises en intégralité afin de régler les problèmes d’étanchéité. Les façades et la couverture du château doivent également être restaurées. Ceci représente un coût important pour les propriétaires, c’est pourquoi nous sollicitons votre soutien pour sauvegarder cet édifice. 

Bâtiment des convers, 2e niveau, vaisseau central vers le nord

Abbaye de Longuay

 © Drac grand Est CRMH Gilles Vilaine

 

 VOCATION DU SITE

Les propriétaires ont à cœur de faire découvrir les richesses du site au plus grand nombre. Des visites seront donc organisées ainsi que d’autres évènements permettant de mobiliser des financements et dont les recettes seront affectées à l’embellissement du site.

Enfin la création en 2019, du futur parc national des forêts de Champagne et Bourgogne apportera une vraie dynamique autour de Longuay puisque l'ancienne abbaye est située en plein cœur du futur parc.

[[CP:52210]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

No donation received yet - please donate!

Add a new comment

  • Romain - 07/05/2020

    Magnifique endroit. Faite attention à l'Urbex car depuis deux ans ce lieux est souvent visité de façon illégale. Et cette pratique entraîne beaucoup de dérive, vole, dégradations, incendie ... Fermer tout s'il vous plait, absolument tout. Surveillez votre patrimoine et il vous le rendra bien. Mais je suis ravi d'apprendre que ses propriétaires sont enclin à faire revivre cet endroit.
  • Michelle Bassuel - 10/11/2019

    Mes grands parents ont travaillé au château du temps de Mr De Wildenberg. On venait en vacances avec mes parents. Je me souviens du bureau de Mr le Baron qui empestait le tabac il avait toujours la pipe à la bouche! de la grande salle des cornes avec tous les trophées de chasse ou de pêche avec son énorme lustre fait en bois d'élan, de la collection de colibris sous les cloches en verre. J'y suis retournée il y a une vingtaine d'année, quelle tristesse! J'espere que Longuay puisse retrouver son éclat et qu'il revive, il le merite!
  • JPH - 12/09/2019

    Quelle belle édifice, c’est notre mémoire et notre passage sur terre !
  • Patric durand - 23/06/2019

    J’ai eu l’occasion de voir ces bâtiments ils sont magnifiques et situés dans un lieu presque magique