Cookies help us delivering our services on https://soutenir.fondation-patrimoine.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Tribunal de Baugé

 

 

 INTÉRÊT PATRIMONIAL

Situé en cœur de bourg, ce tribunal a été construit entre 1862 et 1866, d’après les plans de l’architecte tourangeau Léon Rohard, inspirés par le Palais de Justice de Paris. Son style néo-classique traduit l’hégémonie de l’école des Beaux-Arts sous le Second Empire. Sa majestueuse façade principale est agrémentée de quatre colonnes doriques à double volutes, soutenant un rebord de toit orné d'une remarquable frise sculptée. L'intérieur de l'édifice dévoile d'immenses salles aux murs couverts de boiseries et de cheminées de pierre sculptées. L'actuelle salle d'audience du tribunal est décorée avec une tapisserie ancienne dans les tons bleus. Le parti-pris de l’époque consistait en un tribunal communiquant directement avec la maison d’arrêt, située à l’arrière (réaménagée en 2012-2013, après sa fermeture en 1951, pour devenir le Centre Culturel René d’Anjou). Les travaux de construction sont complétés en 1867 par l’aménagement de jardins.

 PROJET DE VALORISATION

La commune nouvelle de Baugé-en-Anjou a lancé une réflexion afin de maintenir les services de première nécessité sur le territoire. En effet, l’hôtel de ville, construit pour la seule commune de Baugé, ne permet plus de répondre aux besoins en locaux administratifs de la ville constituée désormais de 15 communes déléguées, avec une population totale de 12 500 habitants. Le Conseil municipal est délocalisé au Centre culturel René d’Anjou et sa réunion hebdomadaire a très souvent lieu au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville, dans des locaux peu fonctionnels et partagés avec la médiathèque. L’objectif est donc de retrouver des espaces disponibles, afin de pouvoir répondre à l’évolution de l’organisation de la ville et de ses services administratifs. Il s’agit également de redonner une visibilité au Tribunal d’Instance qui n’accueille pour le moment que les archives municipales dans son aile gauche et des associations. N’étant ouvert au public que de manière très ponctuelle, il doit s’affirmer comme lieu d’expression de la démocratie locale et de participation du citoyen.

 ÉTAT DE PÉRIL

Le palais de justice semble souffrir de malfaçons dès les années 1870 et d'un mauvais entretien permanent qui expliquent peut-être aujourd'hui son état de dégradation alarmant. La première urgence concerne les couvertures vétustes et les zingueries au regard des nombreuses fuites et infiltrations d’eau. A l’intérieur, les plafonds monumentaux et verrières sont dégradés et les plâtres fragilisés. Enfin, les pieds de murs, souffrant de remontées d’humidité, sont également à reprendre, les emmarchements s’affaissant.

 NATURE DES TRAVAUX

Les travaux de restauration du tribunal sont phasés en 3 tranches :
- Tranche 1 : restauration des parties hautes ;
- Tranche 2 : restauration et aménagement intérieurs ;
- Tranche 3 : restauration des façades et soubassements du tribunal.

 

 

découvrir

[[CP:49150]]

22/10/2020

600 €

04/10/2020

Adrien Gesnouin

50 €

02/10/2020

Rémi Thuau

500 €

Je me réjouis du lancement de ce projet de réhabilitation d'un monument emblématique de Baugé et du soutien que lui apporte la fondation du patrimoine

25/09/2020

John Matteson

50 €

Bonne chance avec ce projet!

Add a new comment