En poursuivant votre navigation sur https://soutenir.fondation-patrimoine.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Abbaye d’Alspach à Kaysersberg

Abbaye de l'Alspach à Kaysersberg

 
Attention, ce projet ne fait pas l'objet actuellement d'une campagne d'appel aux dons.
Vous pouvez toutefois soutenir la Mission Patrimoine ou un autre projet de celle-ci.
découvrir

 DESCRIPTION

Sauvegardés grâce à la volonté de la Société d’Histoire de Kaysersberg, de la cartonnerie de Kaysersberg, de la commune, du Conseil Départemental du Haut-Rhin, du Conseil Régional Alsace et de l’Etat, les vestiges de l’Abbaye ont été restaurés afin de devenir un équipement culturel proche du public. 

Pourtant, les bâtiments et l’église conventuelle ont subi bien des outrages, depuis la consécration de 1149. De l’ancienne église St-Jean-Baptiste ne subsistent plus que la nef et le bas-côté sud (utilisés au début de l’ère industrielle comme atelier mécanique et de forge puis de stockage de papier, les murs témoignent encore de cette activité industrielle).

La plus grande partie des chapiteaux et consoles a été déposée au Musée d’Unterlinden de Colmar, mais l’ensemble des vestiges est un exemple représentatif de l’art roman en Alsace, construction soignée dans laquelle se mêlent figures religieuses ou symboliques, impostes ornées de motifs végétaux ou d’animaux et traces de polychromie. 

En 1880 les frères Weibel louent puis achètent les lieux et y installent leur usine de pâte à papier. C’est en 1972 que les vestiges sont cédés à la société d’Histoire. Dès lors une lente réhabilitation et restauration sont entreprises sous le contrôle des Bâtiments de France. La transformation en lieu culturel a permis l’achèvement de sa restauration, améliorant la visibilité et l’esthétique du bâtiment. 

A l’intérieur ont été aménagés des locaux techniques permettant projections, sonorisation et éclairage. L’extrémité de la nef a été pourvue d’une estrade pour les représentations, et d’un écran. 

Cette métamorphose de vestiges médiévaux religieux en salle dédiée à la culture au centre d’une entreprise en pleine activité sublime les relations entre culture et entreprise. Depuis 1996 y sont donnés des concerts classiques et les 2 expositions annuelles restent, bien sûr, basées sur l’art papier afin de rester en adéquation avec le milieu industriel qui entoure l’abbaye, alliance unique et originale entre monde industriel et artistique reconnu par les artistes et les visiteurs. 

 

 NATURE DES TRAVAUX

Abbaye de l'Alspach à Kaysersberg

Nous demandons une aide urgente quant aux  remplacements de 2 arches vitrées, totalement voilées avec infiltration d’eau et remontée d’humidité qui endommagent sérieusement l’édifice. Celui-ci est réalisé en grès des Vosges, matériau particulièrement friable. Ces problèmes rendent le bâtiment  impropre à des manifestations culturelles, uniques dans la vallée de Kaysersberg . 

Les travaux consistent à déposer 2 arches vitrées et à les remplacer à l’identique. La DRAC n’est pas consultée, ayant déjà donné son accord préalable pour cette structure lors de la reconstruction. 

 

 VOCATION DU SITE

Abbaye de l'Alspach à Kaysersberg

Régulièrement des concerts sont organisés, réunissant à chaque fois entre 150 et 220 personnes, ainsi que 2 expositions annuelles qui, elles, sont en réalité des installations éphémères réalisées souvent sur place. D’une durée moyenne de 6 à 8 semaines, elles accueillent entre 800 et 1200 personnes et sont ouvertes au public les W.E. et jours fériés. Les vestiges de cette abbaye conservés dans une usine de papier en activité, DS Smith Kaysersberg en l’occurrence, constituent un site insolite. 

Le public vient de la vallée de Kaysersberg, de la région Grand Est et des pays limitrophes (Allemagne/Suisse/Benelux) car les artistes eux-mêmes sont issus de ces mêmes régions.   

Les deux  associations souhaitent assurer l’entrée gratuite à toutes les manifestations.  

[[CP:68240]]

* Seulement 6% de frais de gestion seront prélevés sur vos dons. Grace à son réseau régional et départemental, la FDP assure le suivi des projets, en garantissant la réalisation effective des travaux et leur qualité.

Pas encore de donateur sur cette page de collecte

Laisser un message de soutien